Mardi, j’échangeais avec la coordination des mouvements harkis du Département du Gard (C.M.H.D.G.) au sein de ma permanence au sujet du projet de loi actuellement en examen en