Echange avec Olivier Sauzet, maire de Vers-Pont-du-Gard

Dernièrement, je me rendais sur la commune de Vers-Pont-du-Gard, pour échanger avec Olivier Sauzet, maire de la commune.
Une discussion sur diverses thématiques, notamment vis-à-vis de la problématique du porté à connaissance aléas feux de forêt de la préfecture du Gard qui contraint un peu plus les communes dans leurs projets d’urbanisme et de nouvelles constructions. Dans le cadre de la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de Vers, c’est un nouveau élément important à prendre en compte, dans un département où les possibilités d’extension foncière sont limitées et complexes.

Autre sujet abordé, la transition énergétique et sa déclinaison locale, à l’échelle communale, avec la volonté de l’équipe municipale de créer une ferme photovoltaïque sur un site dégradé (ancienne carrière). Un projet qui doit prendre en considération l’aspect environnemental, et en particulier la présence d’espèces protégée, comme l’aigle de Bonelli.
Plus largement et toujours sur la politique énergétique, nous sommes revenus sur les annonces faites par le Président de la République, le 10 février dernier, à Belfort, avec le projet de construire 6 nouveaux réacteurs nucléaire EPR² dans les prochaines années afin de faire face à l’électrification de notre économie et répondre à nos besoins énergétique, tout en s’inscrivant dans une trajectoire de décarbonation et de neutralité carbone à horizon 2050.
Des projets de construction où le Tricastin, à Pierrelatte, pourrait devenir un site d’accueil, sous couvert d’un avis de faisabilité favorable de la part de l’autorité de sureté nucléaire (ASN).

– Commune de Vers – Pont du Gard


Source