Nouveau rapport du GIEC : « Nous avons les outils pour limiter le réchauffement »

Lundi, le GIEC a publié un rapport portant sur les solutions permettant d’atténuer le changement climatique, notamment la réduction de la consommation des énergies fossiles.

Ce rapport indique que les émissions de carbone de 2010 à 2019 n’ont jamais été aussi élevées dans l’histoire de l’humanité. Pour limiter le réchauffement climatique à environ 1,5°C, le rapport du GIEC insiste sur le fait que les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent commencer à baisser avant 2025 et être réduites de 43% d’ici 203.

Dans une note plus positive, le rapport du GIEC estime que dans tous les secteurs et toutes les régions du monde, des options permettant de réduire nos émissions au moins de moitié d’ici à 2030 existent. Pour cela, il faut :

  • Réduire considérablement la consommation de charbon et la faire disparaître avant 2050 ;
  • Fermer avant la fin de leur durée de vie les infrastructures pétrolières et gazières d’ici 2050 ;
  • Investir massivement dans les énergies bas carbone (énergies renouvelables et nucléaire) ;
  • Multiplier par 3 à 6 les flux financiers en faveur de la transition écologique au niveau mondial ;
  • Investir davantage dans la mobilité électrique et la rénovation énergétique des bâtiments ;
  • Donner un prix au carbone.

Les solutions existent, il faut désormais les mettre en place au niveau mondial.

« Nous avons les outils pour limiter le réchauffement » climatique : ce qu’il faut retenir du nouveau rapport du Giec sur les solutions pour endiguer la crise

Source