Débat à Sciences Po autour des projets énergie-climat

À l’initiative du journal L’Express et de l’association des anciens élèves de Sciences Po, je participais mercredi soir à un débat avec les représentants « énergie » des différents candidats à l’élection présidentielle.

J’ai ainsi pu présenter le programme énergie du candidat Emmanuel Macron et rappelé qu’il était nécessaire d’avoir une approche globale des enjeux. Le débat ne peut pas se réduire à une opposition stérile entre le nucléaire ou les énergies renouvelables, il nous faut parler de consommation, de réseaux, de stockages pour éviter les approches partielles et partiales.

Les solutions proposées par la grande majorité des candidats à l’élection présidentielle ne sont pas à la hauteur des enjeux, sans compter les propos climatosceptiques de certains.

De notre côté, nous avons un objectif : la neutralité carbone. Pour l’atteindre, nous devrons produire davantage d’énergie bas carbone (nucléaire, renouvelables…), baisser nos consommations (rénovation énergétique, efficacité énergétique…) et développer des filières françaises de l’énergie (batterie, assemblage de panneaux solaires…).



Source