Visite d’Agnès Pannier-Runacher au Lycée Albert Einstein

Ce lundi, nous recevions, sur le Lycée Albert Einstein de Bagnols-sur-Cèze et aux côtés de Jean-Yves Chapelet, maire de la Ville de Bagnols-sur-Cèze, de Jean Christian Rey, président de l’Agglomération du Gard rhodanien, de Sophie Béjean, rectrice de l’Académie de Montpellier, de Thierry Feutry, proviseur, d’Elisabeth Terrail, Présidente de l’Université des Métiers du Nucléaire (UMN), la visite de Mme Agnès Pannier-Runacher, Ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie.

Un déplacement qui s’inscrit dans le cadre de la signature d’une convention entre l’établissement et l’UNM et de la promotion de la filière nucléaire. En effet, l’Université des Métiers du Nucléaires vise à dynamiser les dispositifs de formation du secteur nucléaire aux échelles régionales et la ministre de la Transition écologique, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance ainsi que la ministère déléguée à l’industrie ont annoncé, début mars 2022, le financement, via le plan de relance (#FranceRelance), d’un dispositif de bourses d’études.

Ce dispositif est déployé dans le cadre d’un partenariat avec 10 lycées pilotes sur 10 régions, dont l’Etablissement Albert Einstein de Bagnols sur Cèze pour la région Occitanie. Il vise à renforcer l’attractivité des formations en tension permettant ainsi de répondre à des besoins d’emploi dans la filière nucléaire et plus largement à favoriser la formation et l’insertion professionnelle des élèves du lycée, l’animation des filières de formations présentes, la communication autour des métiers et les opportunités au sein de la filière nucléaire.

Concrètement, 5 lycéens de l’établissement, sélectionnés au mérite (notes et assiduité) et sur leur motivation recevront sur cette année scolaire 2021-2022, une bourse d’étude de 600 € / mois (soit 5 400€ annuel versés sur 3 trimestres) et ainsi améliorer l’attractivité des métiers en tension à destination des jeunes sur tout le territoire en valorisant les profils d’excellence. Un dispositif qui sera étendu l’année scolaire prochaine à une vingtaine d’établissements pour accompagner 200 élèves (contre 50 cette année pilote).

🗣𝘛𝘳è𝘴 𝘩𝘦𝘶𝘳𝘦𝘶𝘹 𝘲𝘶𝘦 𝘭𝘦 𝘭𝘺𝘤é𝘦 𝘈𝘭𝘣𝘦𝘳𝘵 𝘌𝘪𝘯𝘴𝘵𝘦𝘪𝘯 𝘴𝘰𝘪𝘵 𝘳𝘦𝘵𝘦𝘯𝘶 𝘤𝘰𝘮𝘮𝘦 𝘭𝘺𝘤é𝘦 𝘱𝘪𝘭𝘰𝘵𝘦 𝘥𝘦 𝘤𝘦 𝘥𝘪𝘴𝘱𝘰𝘴𝘪𝘵𝘪𝘧. 𝘓𝘢 𝘝𝘢𝘭𝘭é𝘦 𝘥𝘶 𝘙𝘩ô𝘯𝘦 𝘱𝘳𝘰𝘧𝘪𝘵𝘦 𝘥𝘦 𝘵𝘰𝘶𝘵𝘦𝘴 𝘭𝘦𝘴 𝘤𝘰𝘮𝘱𝘰𝘴𝘢𝘯𝘵𝘦𝘴 𝘯𝘶𝘤𝘭é𝘢𝘪𝘳𝘦𝘴 𝘥𝘶 𝘗𝘭𝘢𝘯 « 𝘍𝘳𝘢𝘯𝘤𝘦 𝘙𝘦𝘭𝘢𝘯𝘤𝘦 » 𝘦𝘵 𝘤𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘥𝘺𝘯𝘢𝘮𝘪𝘲𝘶𝘦 𝘷𝘢 𝘥𝘪𝘳𝘦𝘤𝘵𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘣é𝘯é𝘧𝘪𝘤𝘪𝘦𝘳 à 𝘭’é𝘤𝘰𝘯𝘰𝘮𝘪𝘦 𝘥𝘶 𝘵𝘦𝘳𝘳𝘪𝘵𝘰𝘪𝘳𝘦, 2è𝘮𝘦 𝘱ô𝘭𝘦 𝘪𝘯𝘥𝘶𝘴𝘵𝘳𝘪𝘦𝘭 𝘥𝘦 𝘭𝘢 𝘳é𝘨𝘪𝘰𝘯 𝘖𝘤𝘤𝘪𝘵𝘢𝘯𝘪𝘦, 𝘦𝘯 𝘭𝘶𝘪 𝘱𝘦𝘳𝘮𝘦𝘵𝘵𝘢𝘯𝘵 𝘥𝘦 𝘴’𝘪𝘯𝘴𝘤𝘳𝘪𝘳𝘦 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘦 𝘧𝘶𝘵𝘶𝘳 é𝘯𝘦𝘳𝘨é𝘵𝘪𝘲𝘶𝘦 𝘥𝘦 𝘯𝘰𝘵𝘳𝘦 𝘱𝘢𝘺𝘴.
𝘊𝘦 𝘥𝘪𝘴𝘱𝘰𝘴𝘪𝘵𝘪𝘧 𝘦𝘴𝘵 𝘭𝘢 𝘥é𝘮𝘰𝘯𝘴𝘵𝘳𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘴𝘶𝘱𝘱𝘭é𝘮𝘦𝘯𝘵𝘢𝘪𝘳𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘯𝘰𝘵𝘳𝘦 𝘵𝘦𝘳𝘳𝘪𝘵𝘰𝘪𝘳𝘦 𝘦𝘴𝘵 𝘳𝘪𝘤𝘩𝘦 𝘥𝘦 𝘴𝘦𝘴 𝘴𝘢𝘷𝘰𝘪𝘳-𝘧𝘢𝘪𝘳𝘦, 𝘴𝘢𝘷𝘰𝘪𝘳-𝘧𝘢𝘪𝘳𝘦 𝘲𝘶𝘦 𝘯𝘰𝘶𝘴 𝘥𝘦𝘷𝘰𝘯𝘴, 𝘪𝘯𝘭𝘢𝘴𝘴𝘢𝘣𝘭𝘦𝘮𝘦𝘯𝘵, 𝘧𝘢𝘪𝘳𝘦 𝘴𝘢𝘷𝘰𝘪𝘳!

– Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance




Source