Interview – La Marseillaise : annonces du Président de la République sur la politique énergétique française


La semaine dernière, j’ai répondu aux questions du journal « La Marseillaise » concernant les annonces du Président de la République sur la politique énergétique française.

Tout d’abord, il y a un constat à faire : si nous voulons atteindre nos objectifs climatiques, il nous faudra produire plus d’électricité. Il s’agit d’une bonne nouvelle puisque l’électricité vient remplacer les énergies fossiles (gaz naturel, pétrole, charbon qui constituent encore 63% de notre consommation d’énergie) avec un effet positif sur notre souveraineté énergétique, sur le climat comme sur la qualité de l’air.

La réussite de ce défi est impossible sans un développement massif des énergies renouvelables, principalement le solaire, mais aussi l’éolien terrestre et maritime. Le nucléaire ne pourra produire suffisamment d’électricité d’ici 2035 pour satisfaire nos besoins, surtout en cas de forte réindustrialisation. Développer les énergies renouvelables est un donc un impératif.

À côté de cela, nous faisons le choix d’une relance massive du programme électronucléaire pour assurer notre approvisionnement énergie à long terme en garantissant un haut niveau de sûreté. À ce titre, le Président de la République a exprimé son souhait que 6 EPR2 soient construits, avec l’étude de 8 réacteurs EPR2 de plus pour la fin de décennie 2040. Une large concertation du public aura lieu au second 2022, puis des discussions parlementaires se tiendront en 2023.

Article : https://www.lamarseillaise.fr/politique/le-gouvernement-mise-sur-le-mix-energetique-et-de-nouveaux-epr-BA10458832


Source