Comité local de la cohésion des territoires

Ce jeudi, j’étais représenté à la réunion du comité local de la cohésion des territoires, aux côtés d’autres élus et représentants des collectivités ainsi que des services déconcentrés de l’Etat pour une présentation des 6 CRTE (Contrat de relance et de transition écologique) du département qui sont les contrats intégrateurs de la politique de contractualisation de l’Etat avec les collectivités.
Ces contrats permettent la mise en œuvre partenariale des politiques publiques (Actions cœur de ville, petites villes de demain, contrat de ruralité, déploiement des Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), dotation de soutien à l’investissement local (DSIL), Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNDAT), …).

Le CRTE est la traduction de l’ambition d’un projet de territoire : la transition écologique et la cohésion territoriale sont la colonne vertébrale de ce contrat, qui s’appuie sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs territoriaux, publics comme privés, tous impliqués dans la relance. Ainsi, il doit notamment permettre aux collectivités locales d’intégrer, au sein de leurs projets de territoire, les ambitions de la transition écologique dans leurs priorités. Les actions retenues concourent à l’atteinte des objectifs nationaux en matière de stratégie nationale bas-carbone, de biodiversité, de Plan national d’adaptation au changement climatique et de préservation des ressources naturelles.

Le CRTE reprend le cadre et les outils mis en place lors des CTE (Contrat de Transition Ecologique), dont le territoire a bénéficié au travers du CTE Aramon-Gard Rhodanien, 3ème de France et premier de la Région Occitanie qui a donné naissance à la CleanTech Vallée.

Plus d’informations 👉 https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/sites/default/files/2021-10/ANCT_Fiche_30_Gard%20STC.pdf

Source