Préfecture : comité départemental de l’eau

Dernièrement, je participais au deuxième comité départemental de l’eau, aux côtés des différents acteurs et représentants des élus et collectivités, à l’invitation de la Préfecture du Gard et de Préfète du Gard.
Cette réunion a permis de présenter la situation hydrologique en début d’année et d’aborder les différents sujets relatifs à la ressource en eau sur notre département où l’impact du réchauffement climatique se fait de plus en plus ressentir chaque année.

Ce comité s’est déroulé suivant ce plan :
1 – Introduction de séance
2 – Politique de gestion quantitative de la ressource en eau sur le Gard : résorption des déficits et adaptation au changement climatique, par la DDTM, l’Agence de l’Eau et le Conseil Départemental
3 – Evolution des pratiques agricoles en matière d’utilisation de la ressource en eau, par la Chambre d’Agriculture
4 – La réponse apportée par les territoires aux déséquilibres identifiés, et aux défis climatiques, introduction par la DDTM
4-1 : amélioration de la connaissance, études sur les karsts par l’EPTB Gardons
4-2 : rationalisation des usages de l’eau, la question des béals, par l’EPTB Vidourle
4-3 : adaptation au changement climatique, expérimentation sur la gestion de la ressource en eau, par le GIEE Pays des Cévennes
4-4 : retenues de stockage, optimisation des barrages et projet de retenue de St-Jean-de Maruéjols, par l’EPTB AB Cèze
4-5 : ressources alternatives, par BRL

Une réunion qui a permis de partager le constat de la nécessité de s’adapter et de s’organiser pour faire face aux conséquences du réchauffement climatique sur notre territoire et sur la ressource en eau.
L’occasion de souligner les actions menées autour de l’eau brute et de l’ASA (Association syndicale autorisée) IT3C (Irrigation du terroir des 3 châteaux) autour des communes de Saint-Etienne-des-Sorts, Chusclan et Vénéjan qui vise à répondre aux besoins hydrique des cultures et vignes de ce secteur.



Source