Débat sur la stratégie de l’Union Européenne pour la décarbonation de l’électricité


Cette semaine à l’initiative du groupe MODEM, un débat sur la stratégie de l’Union Européenne pour la décarbonation de l’électricité et l’efficacité énergétique à l’horizon 2050 a été organisé au sein de l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

En tant que représentant de la majorité présidentielle, j’ai insisté sur les deux piliers permettant d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 :

  1. la baisse de nos consommations d’énergie à travers notamment la rénovation énergétique des logements ;
  2. L’accélération de la production d’énergie décarbonée grâce au déploiement des énergies renouvelables et de notre parc nucléaire existant et à venir.

Il est nécessaire d’engager action européenne volontariste pour décarboner la production d’électricité. À titre d’exemple, l’ensemble des pays européens, comme l’a fait la France, devrait se fixer une trajectoire de sortie du charbon. La poursuite de l’activité des centrales à charbon n’est pas compatible avec les objectifs affichés de décarbonation.

Pour atteindre nos objectifs la France possède des atouts géographiques, des savoir-faire dans toutes les filières ainsi qu’un réseau d’infrastructure de transport et de distribution qui maille notre territoire. Elle est un partenaire indispensable de la politique énergétique européenne !

Source