Echanges avec le syndicat CGT Energie 30

Semaine dernière, je recevais les représentants du syndicat CGT Energie 30 autour de la problématique énergétique que nous traversons et des prix de l’électricité et du gaz qui s’envolent en Europe.

Un échange qui s’inscrit en continuité de la séance du Conseil Supérieur de l’Energie (CSE) que j’ai mené le matin et où nous avons longuement échangé sur les TRVE (tarifs réglementés de vente de l’électricité) et des mesures prises qui permettent de limiter cette hausse à 4% TTC.
A ce titre, nous avons débattu sur le dispositif de l’ARENH (Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique) et l’augmentation de 20TWH supplémentaires mis à disposition aux fournisseurs alternatifs, au bénéfice des Françaises et des Français. Un dispositif qui arrive a échéance en 2025 et dont nous devons nous en emparer pour travailler sur l’après afin de permettre d’offrir le meilleur prix à tout un chacun, qu’il soit particulier comme professionnel.

Un échange qui s’inscrit dans une trajectoire de mix électrique et d’objectifs de neutralité carbone à l’horizon 2050 et des défis qui s’y rattachent, que ce soit en terme d’électrification des usages, de décarbonation de notre industrie et de notre économie, dans un contexte énergétique complexe où, outre la hausse des prix de l’énergie, nous allons devoir augmenter significativement notre production d’énergie avec des prévisions de consommation d’électricité en hausse de 35 % d’ici à 2050 (Scénarios RTE).

Source