Mission d’information centrales à charbon : audition CFDT et CFE-CGC


Cette semaine, je continue la Mission d’information sur l’application de l’ordonnance d’accompagnement des salariés dans le cadre de la fermeture des centrales à charbon.

Malgré la situation énergétique actuelle, le calendrier de fermeture initialement fixé reste bien en vigueur : La Centrale de Gardanne a fermé ses portes en 2018 ; La Centrale du Havre a fermé ses portes en 2021 ; La Centrale de Saint-Avold fermera ses portes au printemps 2022 et la Centrale de Cordemais fermera ses portes en 2024.

Pour suivre l’ordonnance d’accompagnement des salariés, j’ai ainsi auditionné la CFDT et CFE-CGC afin de connaître leur position sur l’application de ce texte, sur les différentes mesures d’accompagnement de l’État et les plans de reclassement proposés.

La CFDT a été satisfaite de la concertation menée avec le Ministère de la transition écologique sur l’accompagnement des salariés. À date, par exemple, pour la centrale à charbon du Havre sur 171 salariés, 137 ont un projet de reconversion. Il reste donc 34 salariés à accompagner.

La CFE-CGC a souligné la mise en œuvre tardive de la cellule d’accompagnement et la non prise en compte des entreprises sous-traitantes dans le champ d’application de l’ordonnance.

Les auditions continueront durant les deux prochaines semaines, notamment pour échanger avec les autres syndicats et les différents préfets de région. Je présenterai le rapport final le 2 février prochain devant la commission des affaires économiques.


Source