Echange avec Jacques Percebois sur la situation du marché de l’énergie en France et en Europe


La semaine dernière, j’échangeais avec le professeur Jacques Percebois sur la situation du marché de l’énergie en France et en Europe.

Cet entretien a été l’occasion de revenir sur la construction du mécanisme de l’ARENH et sur les perspectives nouvelles à donner à la régulation du nucléaire existant.

En 2021, la demande d’ARENH de la part des fournisseurs alternatifs a été pour la troisième année consécutive supérieure au plafond de 100 TWh. Si le mécanisme a permis le développement de fournisseurs alternatifs, celui-ci est aujourd’hui à bout de souffle. L’ARENH prendra fin en 2025 mais nous devons dès aujourd’hui travailler sur un nouveau mécanisme pour rémunérer l’opérateur historique à la hauteur des coûts qu’il supporte et pour corriger les dysfonctionnements du marché de détail de l’électricité.

Source