Mission information : Ordonnance d’accompagnement des salariés dans le cadre de la fermeture des centrales à charbon

La semaine dernière, je lançais la mission d’information sur l’application de l’Ordonnance d’accompagnement des salariés dans le cadre de la fermeture des centrales à charbon.

Pour cette première audition, j’ai pu échanger avec le Ministère de la Transition écologique et le délégué interministériel à l’accompagnement des territoires en transition énergétique.

Chacun des territoires touchés par la fermeture des centrales à charbon fera l’objet d’un contrat d’objectifs territorial visant à revivifier le territoire avec la mise en place d’actions rapides.

À titre d’exemple, pour la centrale de Cordemais, le contrat d’objectifs territorial prévoit de développer de nouveaux trafics autour du Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazare afin de compenser les pertes induites par la fermeture de la centrale. Cela passera notamment par l’installation d’un parc éolien en mer de Saint-Nazaire avec l’implantation de 80 éoliennes près du banc de Guérande.
Le Contrat territorial a aussi pour objectif de déployer des innovations pour accélérer et amplifier la transition écologique de l’estuaire déjà engagée par les acteurs du territoire et en particulier les collectivités locales, avec notamment :

  • Le développement d’une filière hydrogène de Pays de la Loire avec le projet H2 Loire Vallée ;
  • La mise en place d’une production d’énergie solaire photovoltaïque ;
  • L’accélération et la massification de la rénovation énergétique des bâtiments tertiaires et des logements, en lien avec le déploiement du programme de Service d’accompagnement à la rénovation énergétique (SARE) ;
  • La création d’un réseau de chaleur industrialo-urbain sur la zone portuaire ;
  • L’anticipation de la reconversion à terme du site occupé par la centrale de Cordemais.

Ces mesures d’accompagnements sont nécessaires pour faire entrer ces territoires pleinement dans la transition écologique.

Source