ComEco : audition Anne-Claire Mialot



La semaine dernière en commission des affaires économiques, les députés auditionnaient Mme. Anne-Claire Mialot, que le Président de la république envisage de nommer dans les fonctions de directrice générale de l’Agence nationale pour la rénovation énergétique (ANRU).

Le nouveau programme de renouvellement urbain prévoit la transformation profonde de plus de 450 quatiers prioritaires de la politique de la ville, il s’agit d’un projet de cohésion sociale au service de la vie quotidienne de nos concitoyens. En juin dernier, l’ANRU annonçait que 90% des projets éligibles à ce nouveau programme avait été validé représentant une aide de 11 milliards d’euros sur un investissement total de 35 milliards d’euros d’investissements tous financeurs confondus.

J’ai souhaité interroger Mme. Mialot sur la mise en œuvre de ce nouveau programme de renouvellement urbain. La mise en œuvre rapide des chantiers doit être une priorité comme par exemple pour le quartier des Escanaux de Bagnols-sur-Cèze qui va bénéficier de 6,3 millions d’euros autour d’un projet de renouvellement urbain.

Il me paraissait également important d’interroger Mme. Mialot sur la prise en compte des enjeux de rénovation énergétique dans le cadre des programmes de renouvellement urbain.

À l’heure où les prix de l’énergie sont élevés, il est important de pouvoir proposer à nos concitoyens des logements rénovés, correspondant aux standards de nos objectifs climatiques et permettant de préserver durablement leur pouvoir d’achat.

Source