Retour sur les 12èmes rencontres des énergies renouvelables


Mardi matin, je présidais les 12èmes rencontres des énergies renouvelables à Paris.

Il s’agissait d’une occasion pour revenir sur les travaux que je mène actuellement à l’Assemblée nationale sur la hausse des prix de l’énergie.

J’ai ainsi pu expliquer que les causes de la crise sont multifactorielles, elles concernent aussi bien l’offre que la demande en énergie. Cependant, nous pouvons faire un constat important : il s’agit d’une crise des énergies fossiles, car le gaz n’est pas seulement touché, il y a également le pétrole et le charbon. Les stocks s’amenuisent alors que la demande ne faiblit pas marquant une dépendance encore bien trop grande de notre pays à ces sources d’énergie.

Nous devons redoubler les efforts dans la production énergétique décarbonée. À ce titre le choix français d’une transition énergétique équilibrée entre renouvelables et nucléaires est le bon et sort conforté de la situation actuelle.



Source