Inauguration de la station de traitement des eaux usées de Saint-Geniès-de-Comolas

Vendredi dernier, je participais aux côtés d’Olivier Jouve, maire de Saint-Geniès-de-Comolas, de Jean Christian Rey, président de l’Agglomération du Gard Rhodanien, de Partick Scorsone, conseiller départemental et de Karine Bonacina, directrice régionale de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée à l’inauguration de la station d’épuration de Saint-Geniès-de-Comolas qui assure le traitement des eaux usées des communes de Lirac, Saint-Laurent-des-Arbres et Saint-Geniès-de-Comolas.

Construite en 1982, l’ancienne station d’une capacité de 5 000EH (Équivalent-habitant) nécessitait d’importants travaux d’agrandissement qui ont été inscrits dans le schéma directeur du syndicat de Lirac en 2014. Cette nouvelle station d’épuration a été conçue pour une capacité de traitement de 9 200EH et permettra une meilleure préservation du milieu naturel, notamment par un traitement de l’azote global et du phosphore des eaux usées.

Un équipement essentiel et nécessaire, au regard de l’évolution démographique des communes concernées et de l’impératif écologique. En effet, dans le Gard ici même, près de 25 % des systèmes d’assainissement ne sont pas conformes à la réglementation, car trop vétustes. C’est donc un travail de fond, long, complexe et couteux mais ô combien nécessaire, pour nous, pour les générations à venir et l’environnement.
A ce titre, je ne peux que féliciter l’agglomération dans sa volonté de réaliser un schéma directeur de l’eau, qui sera un outil de gestion précieux pour définir une vision globale des besoins et des solutions envisageables dans ce domaine.

L’eau, une ressource précieuse et fragile, que nous devons protéger.

Bravo pour cette réalisation!

– Agglomération du Gard rhodanien, Mairie de Saint Geniès de Comolas, Mairie de Lirac, Mairie de Saint Laurent des Arbres




Source