Accord sur la revalorisation salariale des sages-femmes

Lundi soir, le Gouvernement a signé avec les principaux syndicats représentatifs de la fonction publique hospitalière et de la fédération hospitalière de France, un protocole d’accord pour les « sages-femmes ».

Cet accord vise à répondre à au besoin de reconnaissance de ces professionnels médicaux engagés, en consacrant plusieurs avancées importantes pour la profession :

  • Une revalorisation nette de 500€ par mois par sage-femme hospitalière à compter du 1er février 2022 (183€ nets de complément de traitement indiciaire, 78€ nets de revalorisation des grilles et 240€ nets de prime d’exercice médical reconnaissant la spécificité de la profession). La prime d’exercice médical sera également versée aux sages-femmes contractuelles. Ces revalorisations seront transposées dans le secteur privé (lucratif et non lucratif). Elle sera également transposée dans la fonction publique territoriale ;
  • La création d’une 6ème année de formation en maïeutique qui s’appliquera à partir de la promotion 2022/2023 ;
  • La réaffirmation de leur rôle spécifique au sein des établissements de santé.

L’ensemble de ces mesures représentent un nouvel engagement du Gouvernement de 100 millions d’euros en 2022. Il s’agit d’une avancée majeure pour reconnaître la place de cette profession spécifique dans le système français.


Source