Ségur de la Santé – Stratégie d’investissement pour la région Occitanie


En région Occitanie et plus précisément dans le département du Gard, ce sont 40 millions d’euros qui seront investis pour soutenir les projets et transformer l’offre de soin dans notre territoire.

À Bagnols-sur-Cèze, l’augmentation du recours à des soins urgents et non programmés nécessite une extension et la restructuration des urgences du centre hospitalier Louis Pasteur. Le Ségur a ainsi permis de débloquer 4,3 millions d’euros pour engager ces travaux sur le site de Bagnols-sur-Cèze. L’objectif est d’améliorer les conditions d’accueil des patients et de leurs accompagnants, mais aussi les conditions de travail des professionnels, ce qui renforcera l’attractivité du centre hospitalier.

Le Ségur de la santé est le fruit d’un travail collectif pour améliorer notre système de santé au bénéfice des Français, en donnant des moyens et des perspectives nouvelles à l’hôpital et aux professionnels de santé de ville et du secteur du médico-social.

Pour rappel, l’accord du Ségur de la santé prévoit de transformer en profondeur notre système de santé, en se fixant quatre priorités :

  1. Transformer les métiers et revaloriser les soignants ;
  2. Définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service de la qualité des soins ;
  3. Simplifier les organisations et le quotidien des équipes médico-soignantes ;
  4. Fédérer les acteurs de la santé dans les territoires.

Les premiers engagements du Ségur de la santé mis en œuvre portaient sur la revalorisation des soignants. Ainsi, à titre d’exemple en Occitanie, depuis la signature des accords en Juillet 2020, ce sont plus 131 000 sages-femmes, infirmiers, aides-soignants ou autres personnels non-médicaux des établissements de santé et médico-sociaux revalorisés.

Ce premier engagement s’accompagne désormais d’une stratégie régionale des investissements Ségur en région Occitanie. Le Gouvernement a ainsi fait le pari d’une déconcentration des enveloppes et d’une définition de la stratégie d’investissement au plus près des besoins de santé des territoires.


Source