Les Echos : Le président du conseil supérieur de l’énergie appelle à la mobilisation politique


Après deux ans et demi de travail, RTE vient de modéliser ce que pourrait être le mix électrique français à l’horizon 2050. Ce travail d’ampleur permettra d’éclairer techniquement et scientifiquement la politique énergétique de notre pays. Mais au-delà de nous apporter cette vision à long terme, RTE nous rappelle qu’il y a urgence à agir et qu’une mobilisation générale de l’ensemble des sources d’énergie décarbonées est indispensable pour atteindre nos objectifs climatiques.

Le cap est simple : D’ici trois décennies, nous devrons avoir renouvelé quasi en intégralité le système de production électrique français en s’appuyant sur une maitrise volontariste de la consommation énergétique.

Je le dis dans l’article mais au regard des enjeux industriels très long, que ce soit pour la mise en service de nouveaux réacteurs nucléaires, pour l’autorisation puis la construction de champs d’énergies renouvelables, il sera nécessaire de tirer rapidement les conclusions de cette étude sur le plan politique.

La rapidité ne doit cependant pas occulter le débat que nous devons avoir sur l’avenir énergétique de notre pays. Ces choix engageront notre pays pour les 30 prochaines années, il nous faut donc débattre avec sérénité et exigence sur chacun des scénarios présentés.

Le président du conseil supérieur de l’énergie appelle à la mobilisation politique

Source