Rencontre avec les directions territoriales Enedis


Lundi, je rencontrais les directions territoriales du Gard, de l’Hérault, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales d’Enedis au musée de la Romanité à Nîmes.

Un rendez-vous sous forme d’une présentation générale de mon travail de député, en lien avec les questions énergétiques et la trajectoire énergétique de notre pays, au regard de nos impératifs climatiques et environnementaux.

A cette occasion, je suis revenu sur la loi Energie-Climat pour laquelle j’ai été rapporteur où j’ai dressé les grands traits de cette dernière et fait un premier bilan, 2 ans après sa mise en application.

J’ai également abordé la loi Climat-Résilience, issue des travaux de la Convention citoyenne pour le climat, et en particulier le volet « Se loger », où j’ai souligné l’importance des mesures autour de la rénovation énergétique des bâtiments. La loi cible en tout premier lieu les passoires thermique avec pour objectif de rénover massivement ces types logements pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre et sortir des millions de ménages de la précarité énergétique.

Enfin, j’ai présenté les missions et le rôle du Conseil Supérieur de l’Energie (CSE) dont je suis président depuis 2021.
Le CSE est consulté pour tout acte réglementaire de l’État relatif à cette politique et sur les décisions portant sur les marchés de l’électricité et du gaz.
Il est consulté au moins une à deux fois par mois à propos de la progression des énergies renouvelables (EnR) en France (par rapport aux objectifs énergétiques nationaux, européens et mondiaux) et il en évalue la progression dans le mix énergétique (consommation d’énergie finale) au regard des engagements français notamment pris dans le cadre du paquet européen Énergie-Climat et des enjeux programmatiques de transition énergétique, de neutralité carbone.


Source