Agglomération du Gard Rhodanien : engagement dans la neutralité carbone


Je participais, sur la commune du Pin et aux côtés de Jean Christian Rey, Président de l’Agglomération du Gard rhodanien, et de Patrick Palisse, maire et délégué à la transition énergétique, à la conférence de presse dédiée à la neutralité carbone.

En effet, l’agglomération s’engage, à son niveau, pour le climat et la neutralité carbone, en se fixant comme objectif atteindre cet équilibre avant 2050, date fixée par la loi Energie-Climat de 2019 que j’ai porté en tant que rapporteur.

Une volonté qui se décline dans de nombreux domaines, que ce soit, par exemple, au niveau des transports, en favorisant la proximité (des produits, des activités, des circuits), l’utilisation des transports en commun et du train avec la prochaine réouverture de la rive droite du Rhône, ainsi que la transformation du parc automobile vers l’électrique. Au-delà du travail de réduction d’émission de gaz à effets de serre sur les secteurs fortement carbonés, l’agglomération est investie dans des opérations d’économies d’énergies avec les communes, en effectuant une rénovation thermique des bâtiments publics où le plan de relance (#FranceRelance) a joué un rôle important pour les communes de la troisième circonscription (+ de 2M€ d’aides), pour remplacer des chaudières fortement carbonées au bénéfice de pompes à chaleur et travailler sur l’isolation et ainsi réduire leur impact énergétique.

Un travail de rénovation thermique des habitations (publiques comme individuelles) qui va se poursuivre prochainement avec le survol du territoire afin d’effectuer une cartographie aérienne. Cette cartographie permettra à chacun de mesurer l’efficience énergétique de leur habitation et ainsi entreprendre des actions pour réduire leur consommation énergétique avec les aides prévues à cet effet (MaPrimeRenov et Faire.fr).

Un engagement sur de nombreux axes qui rentre en résonance avec la dynamique du territoire et du Contrat de Transition Ecologique (#CTE), dont la CleanTech Vallée en est la tête de pont. Il est primordial que chacun, à son niveau, prenne sa part. La démarche de l’agglomération est à souligner car le temps de la transition écologique doit laisser place sans attendre à l’accélération écologique.

Plus que jamais #IciOnAccélère!



Source