Rencontre avec M. Pierre Ricordeau, directeur de l’ARS Occitanie


Rencontre avec M. Pierre Ricordeau, directeur de l’ARS Occitanie sur le Centre Hospitalier de Bagnols sur Cèze, avec Jean-Philippe Sajus, directeur et Jean-Yves Chapelet, maire de la Ville de Bagnols-sur-Cèze et président du conseil de surveillance de l’hôpital.

Une rencontre prévue de longue date mais que la gestion de la crise COVID ne nous avait pas permis jusqu’à présent de rendre possible. M. Ricordeau a pu constater à quel point cet établissement de santé est un maillon essentiel de l’offre de soins du Gard Rhodanien mais également pour les départements voisins.
Des travaux de modernisation, à l’arrivée de la deuxième IRM, pour laquelle je me suis particulièrement investi, aux côtés de l’ensemble des élus du territoire, le directeur de l’ARS a confirmé le rôle prépondérant de l’hôpital à répondre à une patientèle toujours plus importante, et encore plus avec la crise sanitaire que nous traversons depuis un an et demi.


Désormais, l’ensemble de nos efforts doit être porté sur la rénovation et l’extension prochaines des urgences, pour lequel nous nous sommes tous mobilisé, service dans lequel par ailleurs j’avais pu effectuer une immersion.

Mais, au-delà du rôle central de l’établissement, qui contribue à l’attractivité du territoire, il est désormais plus que nécessaire d’établir un réel maillage entre le centre hospitalier, les établissements de proximité et la médecine de ville afin d’offrir un parcours de soins le plus efficient possible pour nos administrés.

Je souhaite, comme cela a été évoqué avec Jean-Yves Chapelet, maire de Bagnols et président du conseil de surveillance de l’hôpital, et l’Agglomération du Gard Rhodanien que nous travaillions à la création d’une Communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) pouvant répondre non seulement à une meilleure offre de soins territoriale, mais également éviter l’engorgement de l’hôpital.

Elle doit être pensée à l’échelle de notre territoire par les professionnels de santé, et les élus.



Source