Cerise bio de Sernhac


Ce lundi, je me suis rendu sur la commune de Sernhac, à la rencontre de Gilles Chay, arboriculteur et spécialisé dans la culture de la cerise, en compagnie de Gaël Dupret, maire et d’Eric Trémoulet, maire de Montfrin et lui-même arboriculteur.

Une réunion et un échange autour de la cerise du Gard, avec les représentants de la coopérative Uni-Vert, basée à Saint-Gilles depuis 60 ans et 100% bio depuis 2014, qui prône une démarche de commerce équitable (juste, solidaire, qualitatif, direct et transparent), dont Gilles Chay est adhérent.

Les agriculteurs et la coopérative souhaitent mettre en avant, à juste titre, cette cerise gardoise précoce, bio de surcroit, qui arrive à maturité avant celle de Céret, bien plus connue et qui, tradition depuis 87 ans, est envoyée au Président de la République.

Une notoriété à travailler avec les élus locaux et les acteurs de la filière qui pourrait prendre la forme d’un événement sur la commune de Sernhac et qui mettrait ainsi à l’honneur cette production, locale, de qualité.

– Mairie de Sernhac, Ville de Montfrin, Uni-Vert




Source