Euthanasie : près de 300 députés écrivent à Jean Castex pour pouvoir poursuivre les débats


Nous sommes 297 parlementaires de tous bords politiques à demander au gouvernement d’inscrire à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale la proposition de loi sur la fin de vie.

Le 8 avril dernier, en dépit d’une obstruction générée par un petit nombre de députés, l’Assemblée Nationale a pu examiner et voter l’article 1er de la proposition de loi donnant et garantissant le droit à une fin de vie libre et choisie. Cet article a été adopté par 240 voix contre 48, soit 83 % des députés présents.

Il importe maintenant de poursuivre ce travail parlementaire. Les Français demandent instamment à ce que tout soit fait dans la période actuelle pour protéger les vivants et pour humaniser l’agonie des mourants.

Euthanasie : près de 300 députés écrivent à Jean Castex pour pouvoir poursuivre les débats

Source