Préfecture : comité stratégique de suivi de la Covid-19


Lundi, siégeant au conseil communautaire, j’étais représenté à la visioconférence de la Préfète du Gard qui réunissait le comité stratégique de suivi de la Covid-19 sur le département, avec la participation de nombreux élus.

On observe une tendance générale à la baisse en terme de taux d’incidence sur le département, avec une moyenne 361.5, alors qu’il était de 435 il y a une semaine. Cette amélioration départementale se décline plus localement, sur le Gard Rhodanien avec un taux d’incidence de 286.4 pour l’agglomération mais aussi sur les autres intercommunalités de la circonscription.

Sur le registre sanitaire, la tension hospitalière demeure forte avec une sollicitation de l’ordre de 94% des capacités de réanimation du département. Une situation qui devrait perdurer sur les semaines prochaines (Au niveau des établissements hospitaliers en Occitanie : 1862 personnes hospitalisées dont 415 en réanimation et soins critiques).

Enfin, en ce qui concerne la politique vaccinale, la préfecture prévoit d’ouvrir des centres de vaccination temporaires afin de continuer la montée en puissance de la vaccination, où plus de 10M de personnes ont reçu une dose en France.
S’agissant des plus fragiles, notamment les personnes âgées en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), la couverture vaccinale est complète pour ceux qui souhaitaient être vaccinés. Pour les plus de 75 ans, le pourcentage des vaccinés dépasse les 70%.

Signe tangible de l’accélération de la vaccination, l’ouverture à de nouvelles catégories de la population : les personnes de 55 ans et plus, sans facteurs de risque (initialement prévu pour le 15 mai) peuvent bénéficier du vaccin Astrazeneca. Les personnes de 60 ans et plus pourront bénéficier des vaccins Moderna & Pfizer à partir du 16 avril (initialement réservés pour les plus de 70 ans et les personnes à risque).


Source