Beoga : inauguration première communauté d’énergie renouvelable


Vendredi, je participais, à distance, à l’inauguration de la première communauté énergétique « Smart Lou Quila » portée par l’entreprise Beoga, accélérée par le Cleantech Booster (CleanTech Vallée) sur la commune du Cailar.

Une communauté énergétique testée pendant 2 ans sur un lotissement dont les voisins de six maisons et une installation sportive se partagent une électricité 100% renouvelable et locale. Cette énergie provient de panneaux photovoltaïques (5 installations pour 18 kWc) mis en place sur leurs toits et celui du stade municipal. En complément, trois équipements de stockage (de 10 kWh chacun) mais aussi deux véhicules électriques (V2G – Vehicule to Grid) participent dans un premier temps à cet écosystème. A terme, le but de ce démonstrateur est de s’agrandir et ainsi étendre cette communauté d’énergies renouvelables, tout en éprouvant les différentes innovations de la startup et de ses partenaires ( Enedis, Planète OUI, Libow, G2Elab, IFP Energies nouvelles…).

Très heureux de participer et de voir naitre cette communauté d’énergies renouvelables sur le territoire du Gard. Elle est la résultante, sur le terrain et de façon concrète, d’un volet de la Loi Energie-Climat (LEC) que j’ai porté en tant que rapporteur et qui, part son article 40 introduit cette notion de communauté d’énergies renouvelables.

Il s’agit là d’une entité juridique contrôlée par des actionnaires ou des membres se trouvant à proximité des projets d’énergie renouvelable auxquels elle a souscrit et qu’elle a élaborés. Cette communauté d’énergie renouvelable peut :
▶ Produire, consommer, stocker et vendre de l’énergie renouvelable, y compris par des contrats d’achat d’électricité renouvelable ;
▶ Partager, au sein de la communauté, l’énergie renouvelable produite par les unités de production détenues par ladite communauté ;
▶ Accéder à tous les marchés de l’énergie pertinents, directement ou par l’intermédiaire d’un agrégateur.

Par cette inauguration, cette communauté rejoint le système énergétique français et l’esprit, la philosophie, qui l’anime : contribuer, participer à l’équilibre des réseaux et être solidaire de ce précepte qui veut que, quelque soit où nous nous situons, nous ayons un même droit à accéder au réseau électrique, sans distinction de prix, que l’on soit à Paris, au Cailar ou à Breil-sur-Roya.

Toutes mes félicitations!

Revoir cette inauguration

– Mairie De Le Cailar

Source