Rencontre avec le PDG d’EDF sur l’avenir du Tricastin


Cette semaine, une délégation transpartisane d’élus locaux et nationaux rencontrait le Président Directeur Général d’EDF, Jean-Bernard Lévy, afin de discuter de l’avenir du site du Tricastin et de la construction potentielle de deux EPR2.

Si la décision de se lancer dans la construction de nouveaux réacteurs nucléaires ne sera prise qu’en 2022, le Gouvernement a demandé au Groupe EDF de travailler sur l’implantation potentielle de ces futurs EPR.

Ainsi, à la demande du Gouvernement, le 16 décembre dernier, le Conseil d’Administration d’EDF a proposé à l’Etat deux sites d’implantation des nouveaux réacteurs nucléaires : Gravelines (Nord) et Penly (Seine-Maritime).

Dans quelques mois, EDF devra proposer un troisième site pouvant accueillir de nouveaux EPR 2. A cet effet, nous avons remis au Président Directeur Général d’EDF, une lettre co-signée par 175 élus de la Vallée du Rhône démontrant, au-delà des contraintes techniques, un consensus politique sur l’accueil de nouveaux EPR 2 sur le site du Tricastin. Par ailleurs, ce site dispose de nombreux atouts que ce soit en termes d’accès, de foncier disponible, de personnels qualifiés pour travailler sur l’énergie nucléaire de demain ou encore de connexion au réseau électrique pour approvisionner l’ensemble du sud de la France.

– Marie-Pierre Mouton, Célia de Lavergne, Alice Thourot, Emmanuelle Anthoine – Députée de la Drôme, Jean Christian Rey, Claire Lapeyronie Maire, Jean-Baptiste Blanc, Anthony Zilio, Christine Malfoy, Françoise Gonnet Tabardel, Jean-Michel Catelinois.


Source