Echanges avec PLEP France (BOP)


Vendredi, je recevais l’équipe de PLEP France, que j’avais eu l’occasion de rencontrer en septembre 2018 pour une présentation de leur technique d’éclairage BOP (base of plasma), qui permet de réduire la quantité de lumière, tout en assurant une sécurité visuelle maximale, et offrant une durabilité meilleure.

Une discussion et un échange autour notamment de l‘arrêté du 27 décembre 2018 relatif à la prévention, à la réduction et à la limitation des nuisances lumineuses qui modifie grandement la règlementation lumineuse, l’objectif de ce texte étant d’encadrer les pratiques d’éclairage en France, afin qu’elles soient cohérentes avec les objectifs environnementaux d’aujourd’hui.
Les exigences précitées dans le décret concernent les installations neuves ou mises en service après le 1er janvier 2020, qui doivent les respecter.
Pour les installations existantes, certaines exigences sont applicables depuis le 1er janvier 2019, d’autres le seront en 2021 et 2025. D’une manière générale, ce texte s’applique sur les nouvelles installations et non sur l’existant.

La technologie portée par Plep permet de répondre au mieux à cette nouvelle règlementation, que ce soit en terme de densité surfacique de flux lumineux ou de température de couleur et ceci dans la durée, sans dégradation.
Une innovation remarquée puisque que Plep est Lauréat du Concours Innovation Routes et Rues ( CIRR ) de 2019.

Source