Audition de l’intersyndicale d’EDF sur la réorganisation du groupe



Cette semaine, audition de l’intersyndicale d’EDF dans le cadre du projet de réorganisation du groupe.

Ce projet de réorganisation suscite de nombreuses interrogations, ce qui est bien normal puisque les discussions avec la commission européenne étant toujours encore en cours, il est difficile d’en connaitre les résultats et donc les conséquences ou les alternatives. Cependant, il ressort de cette audition une convergence sur les résultats attendues de cette réforme :

  1. L’unité du groupe EDF qui a fait la force de l’entreprise et qui doit être préservée ;
  2. Garantir le financement pérenne du nucléaire à la fois pour le prolongement des centrales existantes et pour potentiellement la construction de nouveaux EPR. Il en va de notre avenir énergétique et de l’atteinte de nos objectifs de transition énergétique ;
  3. Assurer le développement du parc hydraulique en permettant à EDF de conserver la gestion de ses concessions, sans mise en concurrence. Nos barrages sont un véritable atout et un service public incontournable qui intéresse les différents usages de la ressource en eau. Ils doivent être préservés de la mise en concurrence ;
  4. La protection des consommateurs et la compétitivité de nos entreprises par un tarif régulé ;
  5. Le maintien de l’uniformisation du prix de l’électricité sur l’ensemble du territoire grâce au maintien de la péréquation tarifaire et l’investissement sur les réseaux ;
  6. Le maintien du statut des agents d’EDF.

Il n’est pas question de toucher à ces 6 points essentiels qui font la force et l’indépendance énergétique de la France. Ce projet doit nous permettre de débattre à l’Assemblée nationales des moyens pour y arriver. Retrouvons-nous sur l’essentiel et travaillons ensemble.


Source