Questions au Gouvernement


Cette semaine, j’assistais dans l’Hémicycle de l’Assemblée nationale aux questions au Gouvernement.

La Ministre déléguée à l’industrie, Agnès Panier-Runacher, a été interrogée sur le possible non-remboursement par certaines entreprises, ce qui aurait un impact majeur sur l’ensemble de l’économie.

A ce jour, quelque 650 000 entreprises ont ainsi bénéficié de 130 milliards d’euros de prêts bancaires garantis par l’Etat à hauteur de 90%. Le Gouvernement a ouvert aux entreprises la possibilité de retarder d’un an leur remboursement : au lieu de tomber en avril 2021, la première échéance pourra être reportée en avril 2022. Les entreprises disposeront de six ans pour rembourser ces prêts.

Par ailleurs, Bruno Le Maire a annoncé aujourd’hui, le lancement de prêts participatifs en quasi-fonds propres. Ces prêts sont d’abord des prêts de long terme, 8 ans, qui ne commenceront à être remboursés qu’à partir de la cinquième année. En ce sens, on parle de « quasi fonds propres » puisque cet argent va rester longtemps dans l’entreprise avant d’être remboursé. Par ailleurs, ces prêts ne seront remboursés que si l’entreprise en a les moyens et uniquement après avoir remboursé ses autres dettes. On le voit, les solutions sont là pour soutenir l’ensemble de nos entreprises dans ce contexte de crise sanitaire.

Source