Visiatome : rencontre avec l’intersyndicale du CEA Marcoule


Ce lundi, je recevais l’intersyndicale du CEA Marcoule afin d’aborder le sujet de Visiatome et l’annonce faite par le commissariat de procéder à sa fermeture fin août 2021.
Les différents représentants des organisations syndicales m’ont rappelé leur attachement à ce lieu, au travail qui a été fait autour des sciences de la pédagogie et de l’information sur la radioactivité, l’énergie nucléaire, la gestion des déchets radioactifs et les autres énergies.

A mon sens, et comme j’ai déjà eu l’occasion de l’exprimer auprès des différents interlocuteurs (administrateur général du CEA Paris-Saclay, direction CEA Marcoule, président de l’Agglomération du Gard rhodanien, conseillère régionale, …) il y a d’une part l’importance de l’accompagnement du personnel de la société prestataire, mais d’autre part, la nécessité de s’interroger sur l’avenir et le devenir du bâtiment. En ce sens, l’annonce de la fermeture pour les raisons évoquées par le CEA doit s’accompagner dans les meilleurs délais d’un projet pour ce site.

Nous avons abordé également l’idée que je partage d’informer les populations, de créer de la curiosité autour de cette thématique vaste des énergies d’hier d’aujourd’hui et de demain, susciter des vocations, sensibiliser le grand public sur les enjeux énergétiques. Une idée pertinente, sur des sujets pour lesquels je suis investi depuis le début de mon mandat, mais qui dépasse le champ d’action du CEA et qui doit être penser à l’échelle de l’ensemble des énergéticiens.

Source