Préfecture du gard : situation épidémiologique du département (13/11/2020)

Vendredi soir, je participais, depuis l’Assemblée nationale, à la réunion hebdomadaire de suivi de la situation sanitaire du Prefet du Gard et du délégué départemental de l’ARS, avec la participation d’élus, des présidents des chambres consulaires (CCI Gard, Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard – CMA 30 ), ainsi que la direction académique des services de l’Éducation nationale.

On relève une amélioration de la situation, depuis presque une semaine, avec une amorcée de descente du taux d’incidence à 473,5. Cependant, ce taux est nettement supérieur à la moyenne nationale de 392.
S’agissant du taux de positivité, il est de 23%, en baisse lui-aussi (il dépassait 25% la semaine dernière), mais supérieur à la moyenne nationale de 18%.

🔴Taux d’incidence
▶️ Département : 473,5 contre 616,1 il y a une semaine
▶️ Nîmes Métropole : 489,3
▶️ Alès Agglomération : 559,4 contre 543
▶️ Agglomération du Gard rhodanien : 454,7 contre 548,5
▶️ Communauté de Communes du Pont du Gard : 327,6 contre 517,1

Cette amélioration ne doit pour autant pas occulter une tension hospitalière particulièrement élevée et largement supérieure au printemps. Ainsi, 60% des services de réanimation sont occupés par les patients covid, avec de nombreuses déprogrammation d’opérations et fort partenariat entre établissements publics et privés. On dénombre, par ailleurs, 283 hospitalisations de patients covid sur les établissements.
Cette tension touche aussi le secteur amont (médecine libérale, l’hospitalisation à domicile) et le secteur aval (soins de suite et de réadaptation) qui sont très sollicités.

Enfin, une vigilance particulière est portée sur les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), avec un nombre de décès important : 46 en 15 jours, 27 en une semaine.
Nous devons continuer nos efforts afin de faire descendre le R0 (taux de reproduction du coronavirus) en dessous de 1 et ainsi faire baisser la propagation du virus.

Source