Intervention : arrêt des garanties publiques à l’export


L’arrêt des garanties publiques à l’export pour les projets pétroliers et gaziers ne peut se penser indépendamment de mesures transitoires permettant à nos entreprises de s’adapter !

En ce sens, l’ensemble des projets apportant une contribution substantielle au changement climatique au sens de la réglementation européenne pourront demain être éligibles à un « bonus climatique ».

Ce « bonus climatique » associera un meilleur financement des phases amont des projets mais également un octroi plus large de financements export pour les projets verts.

A côté de ces incitations, l’Etat accompagnera la transition des entreprises carbonées grâce au Plan de Relance que nous déployons sur l’ensemble du territoire !



Source