Renforcement des mesures de soutien suite aux nouvelles restrictions sanitaires

La crise sanitaire que nous vivons a des conséquences économiques indéniables.
De la même façon que la crise sanitaire est l’affaire de tous, nous devons être au rendez vous collectivement des enjeux économiques qui se présentent. Nous devons avoir un comportement de consommation patriotique pour soutenir nos artisans, commerçants, indépendants, TPE-PME …
Parallèlement des mesures de soutien importantes sont mises en places aux acteurs économiques.
Ces mesures d’un coût de 15 milliards d’euros sont un filet de sécurité essentiel pour maintenir notre activité économique. Elles seront maintenues sur l’ensemble de la durée du confinement.
Dans les prochaines semaines, l’activité économique de la France doit tenir, c’est le sens de l’ensemble de ces mesures.
C’est le sens que nous devons donner à nos achat.
1️⃣ – Réactivation du fonds de solidarité et exonération ou report de cotisations sociales
▶️ Pour les entreprises fermées administrativement (si moins de 50 salariés) :
– Mise en place d’une aide pouvant aller jusqu’à 10.000 euros ;
– Exonération totale des cotisations sociales
▶️ Pour les entreprises des secteurs du tourisme, événementiel, culture, sport et des secteurs liés qui restent ouvertes (si moins de 50 salariés et une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50%) :
– Mise en place d’une aide pouvant aller jusqu’à 10.000 euros ;
– Exonération totale des cotisations sociales
▶️ Pour les autres entreprises (si moins de 50 salariés et une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50%) :
– Mise en place d’une aide pouvant aller jusqu’à 1.500 euros ;
– Possibilité de suspendre les prélèvements de charges sociales pour les travailleurs indépendants.
2️⃣ – Chômage partiel prolongé
Tous les secteurs faisant l’objet d’une fermeture administrative pourront bénéficier de l’activité partielle avec un reste à charge nul pour l’employeur. Pour les autres secteurs, le dispositif d’activité partielle sera maintenu et prolongé aux conditions actuelles jusqu’au 31 décembre.
3️⃣ – Prêts garantis par l’Etat et prêts directs de l’Etat aménagés
L’ensemble des entreprises pourront contracter des prêts jusqu’au 30 juin 2021, avec un étalement jusqu’à 5 ans (taux entre 1 et 2,5% maximum). Toutes les entreprises qui le souhaitent pourront également demander un nouveau différé de remboursement d’un an.
Par ailleurs, l’Etat pourra accorder des prêts directs si certaines entreprises ne trouvent aucune solution de financement. Ces prêts d’Etat pourront atteindre jusqu’à 10 000 euros pour les entreprises de moins de 10 salariés et 50 000 euros pour les entreprises de 10 à 49 salariés.
4️⃣ – Prise en charge des loyers
Pour les entreprises de moins de 250 salariés, un crédit d’impôt sera mis en place pour inciter les bailleurs à annuler une partie de leurs loyers. Tout bailleur qui sur les trois mois d’octobre, novembre et décembre 2020, accepte de renoncer à au moins un mois de loyer, pourra bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des loyers abandonnés.
Plus d’informations 👉 https://www.economie.gouv.fr/…/nouvelles-mesures…

Source