Covid-19 : point de situation épidémiologique départemental (26/10/2020)

Ce lundi soir, je participais en visioconférence au point hebdomadaire effectué par le Préfet du Gard et le délégué départemental de l’ARS sur la situation sanitaire dans le département du Gard.
Plus que jamais la situation se complexifie et l’on observe une aggravation très brutale depuis le week-end dernier et la dernière réunion sur ce sujet, jeudi dernier.

En effet, en l’espace d’une semaine on constate un nombre de décès important, avec 13 nouveaux décès qui s’ajoutent au 127 depuis mars.

🔴Situation sanitaire
▶️ Réanimations : 44 (29 jeudi dernier, soit +50%)
▶️ Hospitalisations conventionnelles : 99 (69 jeudi dernier)
▶️ Soins de suite : 68 (51 jeudi dernier)
Les services de réanimation sont actuellement saturés ce qui nécessite le transfert de patients sur Toulouse et même au-delà (Bretagne).
Des places supplémentaires sont créées par dérogation mais la situation demeure très tendue sur notre système de santé.

🔴Taux d’incidence
▶️ Département : 383,4 pour la période du 17 au 23 octobre contre 258,7 pour la période du 13 au 19.
Le taux d’incidence du Gard dépasse celui de l’Hérault.
▶️ Nîmes Métropole : 493,1 (457,2 pour les + de 60 ans)
▶️ Alès Agglomération : 385,1
▶️ Agglomération du Gard rhodanien : 234,5
▶️ Communauté de Communes du Pont du Gard : 237,8

Nous devons renforcer notre vigilance face à l’épidémie qui prend de plus en plus d’ampleur sur notre territoire et sur l’ensemble de la France. Les mesures mises en place depuis ce week-end (régime de couvre-feu) sont nécessaires pour freiner la propagation du virus.

Cette dégradation brutale (527 décès en 24 heures), au niveau national, est suivie de très près. Le Président de la République prendra la parole, ce mercredi soir, sur les nouvelles mesures à prendre pour endiguer l’épidémie.

Source