Rdv 24HClimat (17/09/20 – 9H) 1ère table-ronde : Accélérer / S’adapter / Être résilient

1ère table-ronde #24HClimat
📅 Rendez-vous le 17 septembre à 9H sur YouTube !
✅ H1 | Accélérer / S’adapter / Être résilient – Regards croisés
👥 Valérie Masson-Delmotte (CEA Paris-Saclay, IPCC et Haut conseil pour le climat), Anne-Caroline Prevot (CNRS), Magali Reghezza-Zitt (École normale supérieure – PSL et Haut conseil pour le climat) et le Lieutenant-Colonel Fabrice Chassagne (Sécurité civile).
🎙 Animateur : Anthony Cellier
📌 Selon le GIEC, « les activités humaines ont provoqué un réchauffement planétaire d’environ 1 °C au-dessus des niveaux préindustriels, avec une fourchette probable allant de 0,8 °C à 1,2 °C. Il est probable que le réchauffement planétaire atteindra 1,5 °C entre 2030 et 2052 s’il continue d’augmenter au rythme actuel. »
L’Arctique lui se réchauffe deux à trois fois plus vite que le reste de la Terre avec, depuis novembre dernier, des événements climatiques extrêmes extrêmement préoccupants qui ont un impact sur la planète entière.
Mais nul besoin d’aller en Arctique pour constater les dégâts du réchauffement climatique ! En France, le dérèglement climatique a d’ores et déjà des effets sur notre quotidien avec des incendies de plus en plus intenses et récurrents notamment dans des zones jusqu’ici relativement épargnées, des records de température avec des canicules maintenant annuelles – 45,9° dans le Gard l’année dernière –, des inondations plus violentes et fréquentes, des sécheresses précoces, des épisodes de gels de plus en plus destructeurs, la destruction des habitats naturels, des écosystèmes et de la biodiversité… En Outre-mer, ce sont des communes entières qui sont menacées de disparition par la montée des eaux !
Bien sûr, nous devons collectivement prendre nos responsabilités pour limiter le réchauffement climatique et pour répondre à l’urgence écologique et climatique. Cela signifie d’agir pour éviter ce qui peut être évité et de s’adapter à ce qui est !
Alors, comment l’humain peut-il s’adapter et développer sa résilience face à ces événements climatiques extrêmes qui sont en train de devenir la norme ?

Source