Plan de relance : rencontre avec le ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, Bruno Le Maire

Mercredi, après avoir échangé avec la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, je rencontrais le ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, Bruno Le Maire, pour une présentation du plan de relance en amont de sa publication.
J’ai échangé avec le ministre et soulevé la question de la mesure du respect des engagements pris par les entreprises en matière de réduction de leur émissions de gaz à effet de serre et de leur empreinte carbone.
Il s’agissait d’une préoccupation que j’avais déjà pu soulever dans le cadre du Groupe de travail Compétitivité et décarbonation de l’économie, que j’animais. J’ai ainsi choisi de relancer ce groupe de travail pour réfléchir, avec mes collègues, à des mesures concrètes pour le projet de loi de finances pour 2021.
Après les mesures d’urgence prises pour préserver nos entreprises et les salariés, l’heure est à la relance pour notre pays !
Le plan de relance, c’est un plan d’investissement de 100 milliards d’euros dont 40 de financements européens (Une première historique !), pour tous les Français, au service de l’emploi.
Ce sont trois priorités :
✔️ La relance est une relance verte.
✔️ La relance est la clé de notre souveraineté économique et de notre indépendance technologique.
✔️ La relance est une relance sociale et territoriale.
Le plan de relance s’articule autour de nombreuses mesures :
➡️ Écologie (rénovation énergétique, décarbonations de l’industrie, infrastructures et mobilités vertes, énergies et technologies vertes, biodiversité, lutte contre l’artificialisation).
➡️ Compétitivité (fiscalité des entreprises, financement des entreprises notamment TPE/PME et ETI, souveraineté technologique).
➡️ Cohésion (Ségur de la Santé avec un plan d’investissement massif en santé, jeunes, formation professionnelle, sauvegarde de l’emploi, soutien exceptionnel aux personnes en grande précarité, territoires).

Source