Matinée sous le signe de l’hydrogène

Mercredi, je débutais la matinée sous le signe de l’hydrogène avec :
➡️ Une réunion de présentation de la Stratégie nationale pour l’hydrogène avec les cabinets de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et Agnès Pannier-Runacher , ministre déléguée à l’industrie.
➡️ Une matinale organisée par le CEA Paris-Saclay
ayant pour thème la Recherche & Développement sur l’hydrogène.
La filière hydrogène française est une filière d’avenir qui doit se structurer et que nous devons accompagner pour une decarbonation de sa production et des usages.
Dans le cadre du plan de relance, c’est 2 milliards d’euros qui seront dédiés à l’hydrogène vert (investissement global de 3,4 Mds€ d’ici à 2023 et jusqu’à 7,2 Md€ d’ici à 2030).
Dans le cadre de mon rapport « Le système énergétique français face à l’épidémie de Covid-19 : résilience et rôle dans la relance face aux enjeux climatiques » et des propositions du Groupe de travail Compétitivité et décarbonation de l’économie, que j’animais, je préconisais d’investir dans l’hydrogène vert afin de structurer une filière française et de placer la France à la pointe de cette technologie de décarbonation de nos transports et de notre énergie. Ravi que cette proposition ait été reprise par le gouvernement !

Source