Rencontre avec Nicolas Cartailler, maire de Remoulins

Je terminais mes rendez-vous de jeudi en me rendant à la Ville de Remoulins, pour rencontrer Nicolas Cartailler, son nouveau maire.

Un échange sur les projets de la nouvelle équipe en place pour la commune avec une volonté de dynamisation du village tout en ayant déjà des chantiers d’importance déjà engagés, notamment sur le collège, la station d’épuration ou bien encore sur les écoles.
Après une phase d’audit du fonctionnement de la municipalité, l’équipe souhaite s’axer sur le développement du tourisme de la commune, étant à deux pas du Pont du Gard. Un développement qui se fera avec la gouvernance de la Communauté de Communes du Pont du Gard, (CCPG) ayant la compétence tourisme, et les nouveaux élus en place et les choix d’orientation de l’intercommunalité.

L’intercommunalité sur laquelle nous avons beaucoup échangé que ce soit sur son histoire, ancienne comme récente, mais aussi sur son actualité, son avenir et sa stratégie de développement et sa capacité à porter des projets. A ce titre, j’ai rappelé mon implication et mon engagement, depuis 3 ans, autour des dispositifs nationaux que sont le Contrat de Transition Écologique (CTE) et Territoires d’Industrie (TI) dont notre territoire bénéficie, ainsi que l’important travail que j’ai mené, dans le cadre du projet de loi de finances (PLF), pour trouver des ressources financières et fiscales pour la communauté de communes. Pour rappel, suite à la fermeture de la centrale thermique fioul d’Aramon, l’intercommunalité a subit une importante perte de fiscalité (près d’un quart des recettes) qui a mis son existence même en jeu.

Ce travail a permis à la CCPG de s’offrir des perspectives d’avenir, de projets et de développement. Des perspectives que nous devons continuer à travailler, au bénéfice du territoire et de ses habitants.

Source