Présentation de l’ISEC (Marcoule)

Vendredi après-midi, je me rendais dans les locaux l’Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM). sur le site du CEA Marcoule, à la rencontre de Philippe Prené, directeur de l’ISEC.

L’Institut pour les Sciences et Technologies pour une Economie Circulaire des Energies bas carbone nouvellement (ISEC) créé au 01/02/2020 couvre une offre large de Recherche et développement (R&D) sur le cycle des matières. Il regroupe les 2 départements de R&D de Marcoule et est réparti sur 3 sites : Marcoule, Pierrelatte et Grenoble.

Ce département rassemble quelques 510 salariés du commissariat, ainsi que 150 non permanents, et se veut comme un département de recherche au service des industriels pour aider ses derniers scientifiquement.

Il propose une palette de compétences dans le domaine des énergies bas-carbone, que ce soit au niveau de la production, de l’efficacité énergétique et du stockage. Sa principale mission est de créer un modèle d’économie circulaire sur ce triptyque en travaillant sur les axes suivants :

▶️ Valorisation des ressources primais & secondaire (recyclage)
▶️ Matériaux à haute valeur ajoutée
▶️ Conditionnement & gestion des déchets
▶️ Réhabilitation des sites & sols pollués
▶️ Modélisation-simulation, analyse systèmes, analyse cycle de vie technico-économie

Cela permettra, aux industriels, de créer des filières de valorisation, en se basant sur l’éventail proposé par l’ISEC qui va de la recherche fondamentale à la démonstration système & l’industrialisation.

Localement, un lien naturel est créé entre l’institut et la CleanTech Vallée dans ce domaine de l’économie circulaire et son développement.

Le CEA met ses compétences au service des enjeux de notre société pour accompagner la filière industrielle Française.

Source