Cascades du Sautadet, un nouveau drame

Ce mercredi, en début d’après-midi, un adolescent de 16 ans a tragiquement perdu la vie sur le site des Cascades du Sautadet. Dès que j’ai appris la nouvelle, je me suis rendu sur place, avec Robert Gautier, maire de la Roque-sur-Cèze pour échanger avec la Gendarmerie Nationale sur les circonstances de ce drame qui frappe une nouvelle fois ce site.

D’abord, je veux adresser à la famille de cet adolescent et aux proches qui l’accompagnaient au moment du drame, mes plus sincères condoléances. Je renouvelle mon soutien aux élus, avec lesquels j’ai discuté, et qui ont la trop lourde charge de gérer ce site magnifique mais ô combien dangereux.

Depuis le début de mon mandat et les événements malheureux de 2018 avec la noyade d’une petite fille de 8 ans, je ne cesse d’interpeller les pouvoirs publics pour travailler sur la dangerosité du site. Force est de constater que malgré notre mobilisation commune et l’implication de tous au travers des différents dispositifs : arrêtés d’interdiction de baignade, informations (panneaux, prospectus…), dissuasion avec une présence des forces de l’ordre et verbalisation, la présence d’une brigade équestre l’été, l’installation d’une drome dans la partie amont, nous sommes encore confrontés au pire aujourd’hui avec la disparition d’un adolescent.

De nouvelles mesures, plus drastiques, à la hauteur de la dangerosité du site doivent impérativement être mises en place. Nous ne pouvons laisser à la seule charge de la commune cette responsabilité collective.

Lundi déjà, j’étais sur la commune avec l’équipe municipale pour aborder, outre les grands dossiers municipaux, la sécurisation des cascades.

Ce drame sonne, une nouvelle fois, comme une urgence à trouver des mesures adéquates et à mettre un terme à cette terrible série de deuils.

Source