Déconfinement…

Dans quelques jours, dès mardi, nous retrouverons des espaces de liberté que le virus nous avait enlevés.

Cette reconquête, nous la devons à nos comportements individuels qui ont été guidés par l’intérêt général. C’est l’essence même de la citoyenneté.

Je suis fier du civisme et du sérieux avec lesquels les Françaises et les Français ont affronté ce moment si particulier et inattendu.

Ce virus a emporté des vies, mis à l’épreuve notre système de santé, nous a imposé des sacrifices inimaginables en temps de paix.

La crise sanitaire qui en découle – que nous avons gérée et que nous continuons à gérer alors que le virus n’a pas disparu et dont il faut encore et toujours se prémunir – va incontestablement avoir – a même déjà – des répercussions sur notre économie, sur l’emploi et peut-être même sur nos démocraties.

Là encore, nous serons tous mis à l’épreuve et devrons faire preuve de solidarité.

Pour l’heure, comme tout un chacun, je souffle un peu et me réjouis déjà du plaisir que j’aurai prochainement à boire un café en terrasse.

Source