Point Coronavirus/Covid-19 du 20 avril 2020

Sommaire

  1. Point national, régional et départemental
  2. Confinement : les résultats de nos efforts collectifs sur la circulation du virus
  3. Reprise du droit de visite des familles dans les EHPAD sous conditions
  4. Ouverture du télé-soin aux masseurs-kinésithérapeutes
  5. Pathologies chroniques : publication de fiches pratiques par la HAS à destination des professionnels de santé
  6. Professionnels du droit : création d’un espace dédié aux conséquences juridiques de l’état d’urgence sanitaire
  7. Concours d’entrée dans les grandes écoles : calendrier et modalités
  8. Concours 2020 d’entrée dans les écoles nationales agronomiques, vétérinaires et de paysage
  9. Contenus illicites sur internet : signalez-les et ne les diffusez pas !
  10. #CultureChezNous : découvrir l’astronomie avec le Palais de la Découverte

1 – Point national, régional et départemental

  • en France : 114 657 cas confirmés (↗+2051), 30 584 hospitalisations (↘-26) (dont 5 683 en réanimation (↘-61)), 20265 décès (hôpitaux+Ehpad).
  • en Occitanie : 5 769 cas confirmés (↗+42), 895 hospitalisations (↗+17) (dont 231 en réanimation (↘-11)), 313 décès (+18).
  • dans le Gard : 138 hospitalisations (↗+19), dont 38 en réanimation (↗+1), 35 décès (+4).

⚠ Confinement ≠ vacances scolaires : pour rappel, il est formellement interdit de rompre le confinement et de quitter son domicile pour partir en vacances ou en week-end. Les dispositifs de contrôle sont renforcés sur les routes, dans les gares et dans les aéroports.

2 –  Confinement : les résultats de nos efforts collectifs sur la circulation du virus

Lors de la conférence de presse dimanche 19 avril 2020, le Premier ministre a souligné que nous étions en train de réussir ensemble à maîtriser la circulation du virus grâce au respect du confinement, mais qu’il convenait de demeurer extrêmement vigilants.

🔴 Le confinement a fonctionné mais il est essentiel de rester vigilants et de ne pas relâcher nos efforts.

La stratégie de la France pour lutter contre le Covid-19 repose sur deux axes :
➡️ L’augmentation de nos capacités d’accueil en services de réanimation, qui sont passées de 5000 lits en temps normal à 10 500 lits
➡️ Le confinement de la population pour que la propagation du virus ralentisse

Par l’effet combiné de ces deux mesures, le nombre de personnes hospitalisées en réanimation ne dépasse pas nos capacités : au pic, nous avons atteint le chiffre de 7 100 patients Covid en réanimation. Nous sommes aujourd’hui à 5 800 patients.

⚠ Si nous sommes parvenus à une diminution du nombre de malades du Covid-10 en réanimation, ce nombre demeure encore aujourd’hui supérieur à notre capacité d’accueil en réanimation en temps normal. Il est donc nécessaire de patienter afin que la diminution de ce nombre de patients se poursuive et que nous puissions reconstituer les forces de nos personnels hospitaliers.

👉 Cela suppose de continuer à respecter strictement les règles du confinement.

3 –  Reprise du droit de visite des familles dans les EHPAD sous conditions

Le confinement est difficile à vivre pour nos aînés et leurs proches. Selon les professionnels, les conditions peuvent désormais être réunies pour permettre davantage de visites des familles dans les EHPAD.

🔴 C’est pourquoi, dimanche 19 avril 2020, le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé la reprise du droit de visite dans les EHPAD, dès aujourd’hui, sous la responsabilité du directeur d’établissement et dans le cadre d’un protocole strict.

➡️ Quand la situation épidémique le permet ;
➡️ À la demande d’un résident ;
➡️ Après signature d’une charte de responsabilité par les familles ;
➡️ Deux personnes maximum ;
➡️ Sans contact physique ;
➡️ Ces visites se dérouleront dans de strictes conditions de sécurité, idéalement à l’extérieur pour éviter que les familles ne pénètrent dans l’établissement ou dans un espace « famille » dédié.

Ce protocole est une impulsion nationale, mais la décision incombera toujours aux directrices et directeurs d’établissement, après concertation collégiale avec l’équipe soignante et en particulier le médecin coordinateur.

Toute décision doit être prise au regard de la situation épidémique dans les EHPAD. Elle ne pourra pas être la même dans un EHPAD très touché et dans un EHPAD qui ne l’est pas.

⚠ Il ne s’agit pas d’ouvrir grand les portes des établissements mais bien d’aider à retisser du lien humain, au cas par cas, quand la situation de l’établissement et la personne âgée le permet.

🔴 Le gouvernement a également décidé d’un retour très encadré des intervenants libéraux et des professionnels indispensables à l’accompagnement des résidents.

🔴 Ce droit de visite pourra s’appliquer dans les mêmes conditions pour les établissements accueillant des personnes en situation de handicap.

🗣 Comme dans tous les aspects de cette crise, j’appelle chacun à la plus grande des responsabilités et au respect des consignes précises qui seront données par les professionnels.

4 – Ouverture du télé-soin aux masseurs-kinésithérapeutes

Depuis samedi 18 avril 2020, un arrêté publié au Journal officiel autorise les masseurs-kinésithérapeutes à exercer leurs soins à distance par vidéotransmission en période d’épidémie de Covid-19.

Cet arrêté a été pris grâce à la mobilisation des députés et fait corps avec l’avis publié par la Haute Autorité de Santé (HAS).

🔴 Les masseurs-kinésithérapeutes peuvent ainsi recourir au télé-soin sous certaines conditions :
➡️ Le patient doit avoir déjà bénéficié d’un premier soin physique avant la période de confinement.
➡️ Pour les mineurs, la présence d’une des parents majeurs ou d’un majeur autorisé est nécessaire.
➡️ Pour les patients présentant une perte d’autonomie, la présence d’un aidant est requise.

🔴 Parmi les actes de rééducation possibles, ceux :
➡️ d’un membre et de sa racine, quelles que soient la nature et la localisation de la pathologie traitée ;
➡️ de l’enfant ou de l’adolescent pour déviation du rachis ;
➡️ des malades atteints de rhumatisme inflammatoire ;
➡️ abdominale pré-opératoire ou post-opératoire ;
➡️ abdominale du post-partum ;
➡️ maxillo-faciale en dehors de la paralysie faciale ;
➡️ insuffisance veineuse des membres inférieurs ;
➡️ artériopathie des membres inférieurs ;
➡️ hémiplégie ;
➡️ affections neurologiques ;
➡️ ou encore maladies respiratoires

Les praticiens sont ainsi autorisés à facturer à l’assurance maladie les actes réalisés mentionnés ci-dessus.

🔴 Enfin, les conventions des stagiaires associés peuvent être également prolongées par avenant jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

👉 Pour plus d’informations sur la mise en place du télé-soin, retrouvez les réponses rapides mises en ligne par la HAS : https://www.has-sante.fr/…/reponses-rapides-dans-le-cadre-d…

5 – Pathologies chroniques : publication de fiches pratiques par la HAS à destination des professionnels de santé

Afin de garantir la continuité de la prise en charge des patients atteints de pathologies chroniques pendant l’épidémie de Covid-19, la Haute Autorité de la Santé a publié 9 fiches pratiques – par pathologie chronique – à destination des professionnels de santé.

6 – Professionnels du droit : création d’un espace dédié pour les conséquences juridiques de l’état d’urgence sanitaire

Vous êtes un professionnel du droit ? Un espace dédié aux conséquences juridiques de l’état d’urgence sanitaire est mis à disposition par le Ministère de la Justice.

Vous pourrez y retrouver :

  • Les circulaires prises en application des ordonnances du Gouvernement
  • Des fiches explicatives sur les mesures des ordonnances prises par le Gouvernement
  • Des FAQ sur l’aménagement des délais et l’adaptation des procédures ou encore la prestation de serment

Rendez-vous sur 👉 http://www.justice.gouv.fr/consequences-juridiques-etat-du…/

7 – Concours d’entrée dans les grandes écoles : calendrier et modalités

À la suite des annonces du Président de la République sur l’organisation progressive du déconfinement, le Gouvernement fixe le calendrier et les modalités des concours d’entrée dans les grandes écoles qui recrutent à l’issue des classes préparatoires (C.P.G.E.).

Après consultation des parties prenantes, et au regard de la situation exceptionnelle que connaît notre pays, les ministres des Armées, de la Transition écologique et solidaire, de l’Économie et des Finances, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et de l’Agriculture et de l’Alimentation ont décidé que la session 2020 des concours d’entrée dans les grandes écoles s’inscrira dans le cadre suivant, et sous réserve des mesures sanitaires qui seront en vigueur à cette période :

  • Les épreuves des concours d’entrée dans les grandes écoles seront organisées du 20 juin au 7 août.
  • Les épreuves écrites seront organisées dans l’ordre défini dans le cadre du comité de pilotage et de façon à garantir la sécurité des candidats, dans le respect le plus strict des consignes sanitaires en vigueur. Les écoles, notamment militaires, ayant des contraintes particulières de recrutement pourront prévoir sous leur responsabilité légale des épreuves additionnelles, dans le respect de ce calendrier.
  • Les candidats auront accès à leur classement par école au plus tard le 8 août, pour un début des procédures d’appel à partir du 12 août au plus tard, afin de permettre le maintien des dates de la rentrée de septembre.

8 – Concours 2020 d’entrée dans les écoles nationales agronomiques, vétérinaires et de paysage

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a précisé les principes qui présideront aux modalités 2020 des concours nationaux d’entrée dans les écoles vétérinaires, d’agronomie et de paysage placées sous sa tutelle.

🔴 Concours d’entrée aux écoles nationales d’agronomie et vétérinaires

  • Voies A et A-TB (voies ouvertes aux candidats en classes préparatoires BCPST ou A-TB) : Les épreuves des voies A et A-TB seront constituées en 2020 uniquement des épreuves écrites prévues antérieurement à l’état d’urgence sanitaire. Ces épreuves seront organisées en semaine 26 pour la voie A-TB et en semaine 27 pour la voie A. Toutes les épreuves orales sont annulées.
  • Voies B (voies ouvertes aux candidats en licence universitaire) : Les épreuves des concours B seront constituées en 2020 de l’examen du dossier et des épreuves écrites ainsi que de l’épreuve orale d’entretien avec le jury, prévues antérieurement à l’état d’urgence sanitaire. L’épreuve dite de « sciences et société » est annulée.
  • Voies C (voies ouvertes aux candidats en BTSA/BTS et DUT) : Les épreuves des concours C seront constituées en 2020 des épreuves écrites et de l’épreuve orale d’entretien avec le jury, prévues antérieurement à l’état d’urgence sanitaire. Les épreuves orales d’anglais et l’épreuve pratique de biologie sont annulées.
  • Voie C2-bio (voie ouverte aux candidats en 2ème année de DUT) : Après une analyse du dossier, les épreuves d’admission du concours C2-bio seront constituées en 2020 d’un entretien dont le format sera redéfini. L’épreuve orale d’anglais est annulée.
  • Voie D-ENV (voie ouverte aux candidats titulaires d’un master) : L’épreuve d’entretien sera réalisée telle que prévue.
  • Voie D-BIO (voie ouverte aux candidats inscrits en M1) : L’épreuve d’entretien sera réalisée telle que prévue. L’épreuve d’anglais est annulée.
  • Pour les voies B, C, C2-bio D-Bio et D-ENV, l’épreuve d’entretien pourra être organisée par voie dématérialisée et des précisions quant au calendrier seront apportées prochainement.

Dans le souci d’assurer l’équité entre les candidats ayant préparé ces concours au regard des équilibres entre les matières, les coefficients des épreuves sont susceptibles d’être modifiés. Des précisions seront apportées prochainement.

👉 Précisions concernant les épreuves, les coefficients, le calendrier et les centres d’examen des concours communs agronomiques et vétérinaires : https://www.concours-agro-veto.net

🔴 Concours externe d’entrée dans les écoles nationales supérieures de paysage

  • Le concours externe d’entrée dans les écoles nationales supérieures de paysage sera constitué en 2020 d’épreuves écrites. Les épreuves orales sont annulées.
  • L’épreuve écrite s’appuyant sur une visite de site avec un déplacement de candidats a vocation à être réaménagée pour tenir compte des conditions de déconfinement.
  • La bibliographie préparée pour le concours sera évaluée dans le cadre des épreuves écrites. Des précisions sur ces épreuves et sur le calendrier seront apportées prochainement.

👉 Précisions concernant les épreuves, les coefficients, le calendrier et les centres d’examen du concours d’entrée dans les écoles nationales supérieures de paysage : http://www.ecole-paysage.fr

Pour tous ces concours, la répartition des centres d’examen est susceptible d’être modifiée pour tenir compte des conditions de déconfinement.

9 – Contenus illicites sur internet : signalez-les et ne les diffusez pas !

Internet est un espace de liberté où chacun peut communiquer et s’épanouir. Les droits de tous doivent y être respectés, pour que le web reste un espace d’échanges et de respect, surtout en période de crise sanitaire.

Vous repérez sur le web des contenus illicites à caractère raciste ou incitant à la haine ?

  • Vous pouvez les signaler sur #Pharos 👉 www.internet-signalement.gouv.fr
  • Ne les diffusez pas davantage en ligne :
    • Ne pas les partager
    • Ne pas les liker
    • Ne pas les retweeter

10 – #CultureChezNous : découvrir l’astronomie avec le Palais de la Découverte

Face à l’épidémie, la science est aux avant-postes. Dans cette période de confinement, la culture scientifique doit aller à la rencontre de tous.

  • C’est pourquoi le Palais de la Découverte a lancé le programme « La science est là » : une offre numérique qui vous propose de nouveaux rendez-vous, chaque semaine.
  • Cette semaine, retrouvez des offres numériques sur l’astronomie ! Au programme : trous noirs, décrochons la lune, modèle cosmologique, Cassini Huygens, la grande finale…

Rendez-vous sur 👉 http://www.palais-decouverte.fr/…/au-progr…/offre-numerique/


🔊👏 Comme tous les jours, je vous invite toutes et tous à participer à un joli moment de solidarité et de soutien envers toutes les forces vives mobilisées actuellement pour lutter contre le Covid-19, notamment nos soignants, en les applaudissant à 20h tous les soirs, à vos fenêtres !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse covid19@anthonycellier.fr et via la page https://anthonycellier.fr/index.php/coronavirus-covid-19/

Source