Point Coronavirus/Covid-19 du 26 mars 2020

Sommaire :

  1. Point en Occitanie et dans le Gard
  2. Soignants en 1ère ligne
  3. Mobilisation de l’armée pour répondre à la crise
  4. Renfort Covid
  5. Engagements des assureurs pour soutenir les assurés et les entreprises
  6. Indemnités journalières des professionnels de santé libéraux
  7. Faciliter le commerce de proximité face à la crise
  8. Protéger les plus vulnérables
  9. Protéger les salariés
  10. Protéger les entreprises contre le risque de défaillance
  11. FAQ sur les permis de conduire

1 – Point en Occitanie et dans le Gard

  • 1082 (+182) cas confirmés en Occitanie, 463 (+83) hospitalisations en cours dont 145 (+22) en réanimation, 45 (+4) décès et 195 retours à domicile.
  • 19 (+5) hospitalisations dans le Gard dont 10 (+2) en réanimation, 5 décès et 15 retours à domicile.
  • Liste des marchés ouverts autorisés par la Préfecture du Gard sur la circonscription :
    • Saint Bonnet du Gard
    • Montfaucon
    • Codolet
    • Estézargues
    • Saint-Étienne-des-Sorts
    • Saint-Geniès-de-Comolas
    • Saint-Hilaire-d’Ozilhan
    • Saint-Nazaire
    • Théziers
    • Vénéjan
  • Liste complète : https://www.facebook.com/759417287542673/posts/1636637756487284/
  • ⚠️ Ces marchés ne devront pas mettre en présence de manière simultanée plus de 100 personnes et chacun devra respecter les gestes barrières ainsi que la distance d’un mètre entre chaque personne.
  • Démarche de la Région pour nos producteurs, professionnels de l’agriculture, de l’agroalimentaire et commerces alimentaires
    👉 https://solidarite-occitanie-alimentation.fr/

2 – Soignants en 1ère ligne

  • Mobilisation des service de l’Etat : pour assurer la continuité des services publics, les policiers, les enseignants…
  • La première ligne a aussi été renforcée par la réserve sanitaire (40 000 inscrits) qui apporte des bras et des soutiens, et les 100 000 inscrits de la plateforme jeveuxaider (www.jeveuxaider.gouv.fr)…
  • Apporter une réponse claire et forte de court terme pour les soignants et pour les fonctionnaires mobilisés :
    • Paiement des heures supplémentaires majorées
    • Prime exceptionnelle pour accompagner cette reconnaissance
  • Plus largement les soignants se sont battus pour sauver l’hôpital :
    • Engagement d’un plan massif d’investissement
    • Revalorisation des carrières pour l’hôpital, réponse profonde et dans la durée.

3 – Mobilisation de l’armée pour répondre à la crise

  • Rôle des Armées : pleinement mobilisées. Les 5 hôpitaux d’instruction des armées sont aussi mobilisés et accueille des malades, opérations de transports sanitaires aériens et maritimes.
  • Soutien de l’armée : lancement de l’opération Résilience. Cette opération sera entièrement consacrée à l’aide et au soutien aux populations, ainsi qu’à l’appui aux services publics pour faire face à l’épidémie, en particulier dans les domaines sanitaire, logistique, et de la protection.

4 – Renfort Covid

Opération #Renforts-Covid mise en place par l’Agence Régionale de Santé d’Île de France et élargie aux autres Agences Régionales de Santé.
Le but de cette plateforme est le suivant : vous êtes étudiant, professionnel ou retraité et vos compétences répondent aux besoins des établissements de santé : vous pouvez soutenir les équipes soignantes. Depuis chez vous, ou au sein d’un établissement, votre mobilisation peut être précieuse.

5 – Engagements des assureurs pour soutenir les assurés et les entreprises

Lundi 23 mars, engagement de la Fédération française des assurances (FFA) pour accompagner les entreprises affectées par la crise du coronavirus.

  • Contribution à hauteur de 200 millions d’euros au fonds de solidarité qui a été créé par le Gouvernement pour soutenir les entreprises confrontées à une baisse significative de leur activité ;
  • Différer le paiement des loyers pour les très petites entreprises (TPE), les petites et moyennes entreprises (PME) appartenant à l’un des secteurs dont l’activité est interrompue en application de l’arrêté du 15 mars 2020 ;
    • Maintenir les garanties d’assurance des TPE qui connaîtraient des difficultés ou des retards de paiement pendant toute la durée de la période de suspension de l’activité ;
    • Travailler à la conception d’un produit d’assurance en cas de catastrophe sanitaire majeure pour améliorer l’offre de couverture assurantielle à destination des entreprises pour l’avenir.

6 – Indemnités journalières des professionnels de santé libéraux

  • L’Assurance maladie prend en charge les indemnités journalières pour l’ensemble des professionnels de santé libéraux s’ils sont amenés à interrompre leur activité professionnelle dans 3 situations :
    • Professionnels atteints par le Covid
    • Professionnels devant respecter une période d’isolement
    • Professionnels devant rester à domicile pour garder leurs enfants
  • Un numéro d’appel 📞 unique est mis à la disposition des professionnels de santé libéraux concernés par une de ces 3 situations : 09 72 72 21 12

7 – Faciliter le commerce de proximité face à la crise

  • Sécuriser la livraison : travail avec les différents acteurs – La Poste, Stuart, UberEat etc – pour publier un cadre strict de consignes qu’ils ont mis en œuvre pour assurer des conditions sanitaires irréprochables, tant pour ceux qui préparent les colis, que ceux qui les livrent ou les reçoivent. Ci-dessous
  • 👉 Le site dédié : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-precautions-sanita…
  • Pour rappel :
  • Au-delà des commerçants eux-mêmes, l’objectif est de faire connaître auprès des consommateurs les options à leur disposition pour continuer à soutenir leurs commerçants de proximité pendant cette période difficile, sans aucun compromis avec les règles sanitaires en vigueur.

8 – Protéger les plus vulnérables

  • Pour tous les chômeurs en fin de droits : prolongation des droits au mois d’avril sur la base de l’indemnisation du mois de mars. Cela veut dire que tous les chômeurs qui ont reçu une indemnisation en mars recevront exactement la même en avril, même si normalement ils n’auraient pas eu droit au chômage, leurs droits étant épuisés.
  • Pour les intermittents : pour tous ceux qui arrivaient en fin de droits, nous reportons cette fin de droits jusqu’à la fin de la période de confinement, et la période de confinement des droits sera neutralisée dans le calcul des droits (les 507 heures sur 12 mois).
  • Pour les intérimaires : bénéfice automatique du chômage partiel dans tous les cas, qu’ils exercent encore ou non leur mission dans l’entreprise utilisatrice.
  • Pour les saisonniers : bénéfice automatique du chômage partiel au moins jusqu’au 15 avril, et au-delà si la durée de leur contrat le prévoyait, même s’ils n’ont plus de travail, puisque toutes les stations sont fermées.
  • Pour tous les chômeurs, la période de confinement sera neutralisée dans le calcul des droits : c’est comme si la période de confinement n’avait pas existé, pour ne pas pénaliser les chômeurs au moment où l’activité reprendra.

9 – Protéger les salariés

  • Nouveau régime de chômage partiel mis en place, désormais le plus protecteur d’Europe.
  • Eviter au maximum les licenciements, en prenant en charge l’indemnisation des salariés en chômage partiel, égale à 84% des salaires, 100% au SMIC.
  • Ouvrir le bénéfice du chômage partiel à des populations de salariés qui en sont aujourd’hui exclues : assistantes maternelles, employés à domicile, salariés au forfait, VRP.
  • Donner à tous les salariés rémunérés en dessous du Smic une indemnisation égale à 100% de leur salaire. Cela concerne bon nombre de salariés à temps partiel, et ainsi qu’une grande majorité d’apprentis.
  • Ouvrir le bénéfice du chômage partiel aux salariés qui sont employés en France par une entreprise qui n’a pas d’établissement en France. Ex : EasyJet : 1700 salariés.
  • Renforcer la protection des parents qui doivent garder leurs enfants, grâce à un système d’indemnité journalière exceptionnel. Il n’y aura ni délai de carence, ni condition d’ancienneté. Chaque salarié concerné y aura droit et leur rémunération sera au moins équivalente à 90 % au moins de leur salaire net.

10 – Protéger les entreprises contre le risque de défaillance

  • Refonte complète du système d’indemnisation en chômage partiel, qui devient le plus protecteur d’Europe : 0 charges entreprises et 84% du salaire maintenu jusqu’à 4,5 SMIC, 100% au Smic.
  • Simplicité et clarté des démarches du chômage partiel : 30 jours pour déposer la demande, avec effet rétroactif + acceptation tacite de la demande en l’absence de réponse au bout de 48h + transparence sur les instructions données aux Direccte
  • Intéressement/participation : maintien pour les salariés des droits acquis, mais possibilité pour l’entreprise qui rencontre des difficultés de trésorerie de verser les sommes jusqu’au 31 décembre.
  • Souplesses temporaires données sur les congés et les RTT :
    • Congés payés : aucun congé d’aucun Français n’est supprimé. Nous permettons simplement qu’un accord collectif, un accord entre l’employeur et les syndicats ou les salariés, fixe la date d’une semaine de congés pour tout le monde.
    • Possibilité donnée à l’employeur, exceptionnellement, de fixer jusqu’à 10 jours de RTT et de CET.
  • Aménagement du temps de travail : après consultation des partenaires sociaux, dans certains secteurs (agroalimentaire, grande distribution, entreprises qui contribuent à l’activité des hôpitaux) particulièrement nécessaires à la sécurité de la nation ou à la continuité de la vie économique et sociale, les entreprises de ces secteurs de déroger aux règles relatives à la durée du travail, au repos hebdomadaire et au repos dominical.
  • ⚠️La liste des secteurs concernée sera publiée par décret. Les dérogations ne seront pas forcément les mêmes dans tous les secteurs.
  • Extension du bénéfice du chômage partiel à des entreprises qui en sont aujourd’hui exclues, comme la RATP ou la SNCF, dans des conditions financières à définir avec le ministère de l’économie et le ministère des transports.
  • Activité partielle : https://travail-emploi.gouv.fr/…/accompa…/activite-partielle
  • Fonds de solidarité – aide composée de deux niveaux :
    • Jusqu’à 1500€ peuvent être versés par la Direction générale des Finances publiques. Rendez-vous dès le 1er avril sur impots.gouv.fr
    • Pour les entreprises qui connaissent le plus de difficultés, une aide complémentaire pouvant aller jusqu’à 2000€ peut être obtenue au cas par cas auprès des Régions à partir du 15 avril.
    • 👉 Plus d’informations : https://www.economie.gouv.fr/…/2…/DP-Fonds_de_solidarite.pdf

11 – FAQ sur les permis de conduire

L’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) propose sur le site ci dessous une FAQ afin de répondre aux questions des particuliers concernant le permis de conduire.
👉 Plus d’informations : https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/…/COVID-19-Retrouvez-…


🔊👏 Comme chaque soir, je vous invite toutes et tous à participer à un joli moment de solidarité et de soutien envers toutes les forces vives mobilisées actuellement pour lutter contre le Covid-19, notamment nos soignants, en les applaudissant à 20h tous les soirs, à vos fenêtres !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse covid19@anthonycellier.fr et via la page https://anthonycellier.fr/index.php/coronavirus-covid-19/




Source