Point Coronavirus/Covid-19 du 23 mars 2020

Sommaire :

  1. Point dans le Gard
  2. Confinement et contrôle
  3. Confinement et vie économique
  4. Pilule contraceptive & Ivg
  5. Les tests
  6. La recherche
  7. Délais de paiement – Création d’un comité de crise sur la question des crédits inter-entreprises
  8. Plateforme civique
  9. Questions/réponses pour les employeurs et agents publics

1 –  Point dans le Gard – 22/03/2020

  • 671 cas confirmés en Occitanie (+60), 293 hospitalisations (+85) (dont 86 en réanimation (+14)), 30 décès (+3)
  • 14 hospitalisations (+6 – dont 1 en réanimation) dans le Gard, 2 décès.

2 – Confinement et contrôle

  • Les activités non essentielles et les contacts accessoires doivent être supprimés : même si on ne présente aucun symptôme on ne peut sortir sans raison valable, sous peine de contrôle et de sanction.
    • 1 738 907 contrôles, dont 375 000 le 22/03
    • 91 824 infractions sanctionnées, dont 22 574 le 22/03
    • Plusieurs dispositions par les maires (couvre-feu à 22h sur Bagnols-sur–Cèze) et préfets pour restreindre les accès aux plages, jardins, lieux fréquentés
    • 6 arrêtés préfectoraux de couvre-feu
  • Mesures du projet de loi Urgence sanitaire : renforcement des sanctions
    • 135€ d’amende la première fois
    • En cas de récidive dans les 15 jours, l’amende est de 1 500€
    • En cas de 4 violations en 30 jours = constitue un délit passible de 3 700€ et 6 mois de prison
    • La compétence de verbalisation est élargie aux policiers municipaux.

🗣COUP DE GUEULE : 91 824 infractions… c’est inadmissible. Nous devons tous respecter scrupuleusement les règles de confinement et je fais, une nouvelle fois, appel au civisme et à la responsabilité de chacun. Le virus ne circule pas tout seul, c’est l’homme, porteur du virus, qui le transmet.

3 – Confinement et vie économique

  • Aménagement des règles pour faire face à la crise : la vie économique du pays ne s’arrête pas, tous les établissements et services indispensables et essentiels à la vie de la nation sont en état de fonctionner, notamment les commerces alimentaires, pharmacie, banques,…
  • Concernant les transports de marchandises, ils sont autorisés.
  • Des consignes de discernement ont été données et rappelées aux forces de l’ordre pour faciliter la circulation des camions et de tous ceux qui doivent se déplacer.
  • 90% des stations-services dans les aires d’autoroutes sont réouvertes.
  • Plus de 8M d’emplois sont compatibles avec le télétravail dans le secteur privé, pour les secteurs où il n’est pas possible il est toujours possible d’aller travailler : il est essentiel que la continuité de la vie économique soit assurée. Il faut en particulier permettre le réapprovisionnement et fonctionnement normal des activités essentielles pour le pays.
  • Employeurs et salariés doivent veiller au respect des règles barrières.

4 – Pilule contraceptive & Ivg

Dès le 15 mars 2020, Olivier Véran, Ministre des Solidarités et la Santé et Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, ont pris des dispositions pour permettre à toutes les femmes qui le souhaitent d’avoir accès à la pilule contraceptive directement en pharmacie, sans passer par un médecin et grâce à une ancienne ordonnance.

  • La contraception d’urgence est disponible sans ordonnance en pharmacie, comme contraception d’urgence. Le Gouvernement s’assurera de sa bonne disponibilité.
  • Les médecins en ville et les sages-femmes sont autorisés à conseiller les femmes et leurs partenaires sur les questions de contraception. Ils rappellent que ces mêmes professionnels conventionnés avec un établissement de santé sont habilitées à réaliser des IVG médicamenteuses sans passer par l’hôpital. Depuis l’arrêté du 19 mars 2020, les sages-femmes peuvent, comme les médecins, pratiquer des consultations à distance.
  • Les interruptions de grossesse sont considérées comme des interventions urgentes par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Leur continuité doit être assurée. Le Planning Familial maintient son numéro vert, 0800 08 11 11, pour répondre à toute question à ce propos.

5 – Les tests

  • Nous avons augmenté nos capacités de tests avec 4000 tests par jour aujourd’hui, 120 laboratoires sont capables d’analyser ces tests, nous sommes parmi les premiers pays européens.
  • Nous continuons de développer les capacités de tests. Deux types de tests existent : PCR réaction au génome du virus (test négatif possible si la personne est porteuse et n’a pas encore déclaré la maladie) / de nouveaux tests arrivent et permettent de savoir si on est guéris et immunisés par rapport au virus. Ils sont complémentaires et permettront de connaître la part de la population immunisée. Aujourd’hui, notre stratégie est de tester les personnes fragiles ou présentant des symptômes graves. Environ 9 personnes sur 10 ne sont pas dépistées (symptômes bénins/asymptomatiques). Cela pourra évoluer dans un second temps.
  • Santé Publique France transmet les chiffres des tests, ils sont sous-estimés, nous l’avons toujours dit car nous ne testons pas tous les malades, une grande partie est asymptomatique.
  • Deuxième source très fiable : les remontées des données hospitalières.
  • Troisième source : les remontées des médecins en ville, des laboratoires etc nous permettent de mieux connaître les symptômes et d’avoir un tableau de la circulation du virus.

6 – La recherche

  • Le ministère de la Santé suit attentivement les avancées des essais cliniques avec la Chloroquine. Un essai clinique européen destiné à évaluer quatre traitements expérimentaux contre le Covid-19 démarre aujourd’hui. Coordonné par l’Inserm, cet essai inclura au moins 800 patients français atteints de formes sévères du COVID-19.
  • Nous avons également soutenu et appuyé l’essai du professeur Didier Raoult à Marseille, des résultats intéressants ont été publiés ce jour.
  • Toutes ces données, internationales, européennes, françaises, nous les analysons. Nous faisons tout pour que les personnes qui en ont besoin puissent accéder aux essais cliniques.

🗣 Faisons confiance à la communauté scientifique Française et Européenne : il revient à la communauté scientifique et à elle seule de s’exprimer sur ce sujet, sur les essais qui sont menés, les protocoles mis en place et les conclusions à en tirer.

7 – Délais de paiement – Création d’un comité de crise sur la question des crédits inter-entreprises

  • Depuis le début de la crise du COVID-19, de nombreuses remontées de terrain ont fait part de difficultés concernant les règlements des achats de la part de certaines entreprises
  • Le Ministre de l’économie, Bruno Le Maire, et le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, ont décidé de créer un comité de crise pour répondre aux cas les plus difficiles et désamorcer une situation qui voit s’accroître une tendance aux aux retards et cessations de paiements.
  • Sous l’égide du Médiateur du crédit et du Médiateur des entreprises, ce comité réunira les fédérations d’entreprises, les chambres consulaires et la DGCCRF.

✔️ Ses missions :

  • Identifier la profondeur de la détérioration des délais de paiement et détecter les cas les plus manifestes
  • Trouver les moyens de mesurer instantanément et d’informer sur la matière de crédits inter-entreprises
  • Rappeler les moyens dont disposent les Médiateurs du Crédit et des Entreprises pour résoudre certaines difficultés
  • Valoriser les entreprises s’engageant volontairement dans la solidarité économique.

8 – Plateforme civique

Pour faire face, collectivement, à la crise sanitaire du COVID-19, le Gouvernement lance la Réserve civique-Covid 19 jeveuxaider.gouv.fr. Afin de permettre à tous ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de s’engager et de donner de leur temps, pour que les plus démunis et les plus vulnérables ne soient pas les premières victimes de cette crise.
✔️ 4 missions vitales sont proposées :

  • Aide alimentaire et d’urgence : Distribuer des produits de première nécessité (aliments, hygiène…) et des repas aux plus démunis.
  • Garde exceptionnelle d’enfants : Aider à garder des enfants de soignants ou d’une structure de l’Aide Sociale à l’Enfance.
  • Lien avec les personnes fragiles isolées : Participer à maintenir le lien (téléphone, visio, mail…) avec des personnes fragiles isolées : personnes âgées, malades ou en situation de handicap.
  • Solidarité de proximité : Faire les courses de produits essentiels pour mes voisins les plus fragiles.

9 – Questions/réponses pour les employeurs et agents publics

Le Ministère de l’action et des comptes publics a mis en place une page de questions/réponses pour la fonction publique.
✔️ 7 points sont abordés :

  • Comment organiser le travail des agents à distance ?
  • Comment assure-t-on la continuité de services publics ?
  • Quel système de garde est mis en place pour les enfants du personnel soignant ?
  • Quelles mesures les agents assurant la continuité de l’activité en présentiel doivent-ils respecter entre collègues en matière de gestes barrières et de règles de distanciation ?
  • Quelles mesures de précaution prendre à l’égard des agents assurant la continuité de l’activité et ayant un contact avec le public ?
  • Quelles mesures prendre si un agent du service est contaminé ?
  • Existe-t-il des missions incompatibles avec le droit de retrait ?

Lien : https://www.fonction-publique.gouv.fr/coronavirus-covid-19-…


🔊👏 Comme chaque soir, je vous invite toutes et tous à participer à un joli moment de solidarité et de soutien envers toutes les forces vives mobilisées actuellement pour lutter contre le Covid-19, notamment nos soignants, en les applaudissant à 20h tous les soirs, à vos fenêtres !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse covid19@anthonycellier.fr et via la page https://anthonycellier.fr/index.php/coronavirus-covid-19/




Source