Point Coronavirus/Covid-19 du 20 mars 2020

Sommaire :

  1. Point dans le Gard
  2. Attestation de déplacement dérogatoire : 3 motifs supplémentaires
  3. Allocation des chômeurs en fin de droits
  4. Exercice du droit de visite et d’hébergement ou de la résidence alternée
  5. Garde d’enfant du personnel soignant – montée en charge du dispositif
  6. Autisme : plateforme d’écoute renforcée pendant la période de confinement
  7. Organisation des obsèques – règles actuellement en vigueur
  8. Rapatriement de français à l’étranger

1 – Point dans le Gard

  • 472 cas confirmés en Occitanie (+83), 155 hospitalisations (+56) (dont 62 en réanimation (+25)), 17 décès (+7)
  • 44 cas dans le Gard (+5).

⚠️ J’ai été amené dans le cadre de mes fonctions à me déplacer dans la circonscription. J’ai constaté encore trop de déplacements et le non-respect des mesures de distanciation. Je suis atterré et sincèrement inquiet par le comportement inapproprié et irresponsable de certains de nos concitoyens, qui ne semblent pas prendre la mesure de la gravité de la situation. Non seulement ces personnes se mettent en danger mais mettent aussi en danger la vie des autres. Un tel comportement risque d’engendrer des règles de confinement encore plus drastiques et contraignantes à l’avenir.

👉 La police nationale rappelle que les regroupements dans les voitures sont interdits et que l’attestation de déplacement dérogatoire n’est valable que pour une seule personne.

👏 Je remercie l’ensemble des entreprises de la circonscription qui se sont fait connaître ou qui se sont rapprochées de moi pour mettre à disposition du personnel soignant des masques, des tenues et des gels hydroalcooliques.

2 – Attestation de déplacement dérogatoire : 3 motifs supplémentaires

Les dispositions de l’attestation de déplacement dérogatoire a été mise à jour, incluant trois motifs de déplacement supplémentaires :

  • Déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire.
  • Déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire
  • Déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.

❗️ Vous pouvez télécharger le modèle d’attestation sur le site de la Préfecture du Gard : http://www.gard.gouv.fr/…/Attestation-de-deplacement-deroga… ou directement depuis le site du Ministère de l’Intérieur : https://www.interieur.gouv.fr/…/attestation_de_deplacement_…

3 – Allocation des chômeurs en fin de droits

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a confirmé le 18 mars que les allocations des chômeurs qui arrivent en fin de droits en mars seront prolongées au moins pour le mois d’avril.
Pour rappel, le gouvernement a annoncé le report au 1er septembre de la réforme de l’assurance-chômage, qui devait initialement entrer en vigueur le 1er avril.

4 – Exercice du droit de visite et d’hébergement ou de la résidence alternée

  • Les droits de visite et d’hébergement et la résidence alternée se poursuivent, y compris pour les parents vivant loin l’un de l’autre, dans le respect des consignes sanitaires. En effet, les mesures de restriction de circulation mises en place pour le Gouvernement prévoient des exceptions pour les parents séparés
  • Comme pour les autres motifs, une attestation de déplacement dérogatoire dûment remplie en cochant la case « déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants » sera nécessaire pour le parent accompagnant son enfant au domicile de l’autre parent.

⚠️ Attention aux abus et aux déplacements inutiles : j’appelle à la responsabilité de chacun pour préserver avant tout l’intérêt supérieur des enfants. Si l’enfant est malade, alterner entre deux domiciles multiplie les risques de diffusion du virus. Dans ce cas mieux vaut appliquer un confinement strict.

5 – Garde d’enfant du personnel soignant – montée en charge du dispositif

  • Pour accueillir les enfants du personnel soignant, nous avons créé un service d’accueil dans toute la France.
  • La plupart des collèges et des écoles sont restés ouverts et proposent une permanence pédagogique aux enfants des soignants, lorsque ces derniers attestent devoir travailler.
  • 14 000 élèves ont été accueillis lundi dans ce cadre, puis 28 000 mardi ; le dispositif monte donc en puissance, et nous pensons atteindre 30 000 à 40 000 élèves de façon stable.
    • Il n’a pas été nécessaire de procéder à des réquisitions à cette fin, car des volontaires se sont spontanément présentés pour assurer cette permanence pédagogique.
    • Nous avons le devoir de leur assurer de bonnes conditions sanitaires, en équipant les écoles de savon et de gel hydro-alcoolique et en imposant une distance de plus d’un mètre entre chacun. C’est pourquoi les groupes ne dépassent jamais dix élèves.
  • Ce même service sera offert le mercredi et le week-end. Des fonctionnaires volontaires de l’éducation nationale sont mobilisés à cet effet, mais aussi des personnels des collectivités locales, suite à des accords passés avec les élus, et des associations.
  • Grâce à cette mobilisation, la garde des enfants du personnel soignant sera assurée sept jours sur sept.

6 – Autisme : plateforme d’écoute renforcée pendant la période de confinement

La période de confinement est un moment particulièrement complexe pour les familles d’enfants autistes et les personnes autistes adultes. Des mesures supplémentaires ont été mises en place pour soutenir les familles et les personnes adultes autistes pendant la période de confinement.

  • Renforcement de la plateforme d’écoute « Autisme Info Service » en ligne. Ses capacités de réponse seront doublées, par la mise à disposition de personnels qualifiés (psychologue, médecins, assistantes sociales, documentalistes…).
  • La Délégation interministérielle collectera tous les jours les questions des personnes et des associations qui ne trouvent pas de réponses évidentes, pour les analyser et créer une rubrique « questions/réponses ».

👉 Avec la mobilisation des associations sur le terrain et une plateforme nationale d’information renforcée, aucune famille ne doit se sentir isolée.

7 – Organisation des obsèques – règles actuellement en vigueur

  • L’organisation des cérémonies funéraires demeure possible mais dans la stricte limite du cercle des intimes, donc en nombre très réduit et en observant scrupuleusement les gestes barrières.
  • Seuls les membres proches de la famille (20 personnes au maximum) ainsi que les desservants de rites funéraires pourront donc faire l’objet d’une dérogation aux mesures de confinement fondée sur des « motifs familiaux impérieux ».

⚠️ Ils doivent se munir de l’attestation dérogatoire de déplacement qui prévoit ce cas dans les motifs à cocher.

8 – Rapatriement de français à l’étranger

  • Il y a 130.000 Français en voyage actuellement dans le monde. Le Ministère des Affaires étrangères travaille dès à présent pour permettre leur retour sur le sol français.
  • Les Français coincés à l’étranger peuvent s’inscrire sur le site Ariane, afin que le Gouvernement puisse les joindre : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/…/initEditionMesDonneesAu…
  • Une cartographie aéroport par aéroport, pays par pays, consulat par consulat, a été mise en place afin d’identifier le nombre de Français demandant à rentrer sur le territoire national.
  • Un service d’urgence en ligne a également été mis en place pour mettre en relation des Français bloqués à l’étranger avec des résidents français dans ces pays, susceptibles de les accueillir : http://www.sosuntoit.fr/
  • L’Union européenne aide au rapatriement de 100 000 Européens bloqués à l’étranger en raison des mesures mises en place pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

🔊👏 Comme hier, je vous invite toutes et tous à participer à un joli moment de solidarité et de soutien envers toutes les forces vives mobilisées actuellement pour lutter contre le Covid-19, notamment nos soignants, en les applaudissant à 20h tous les soirs, à vos fenêtres !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter à l’adresse covid19@anthonycellier.fr et via la page https://anthonycellier.fr/index.php/coronavirus-covid-19/


Source