Réunion de travail sur le Pacte productif pour le plein emploi

✔️ Toujours hier, j'étais représenté, à l'Assemblée nationale, à une réunion de travail sur le Pacte productif pour le plein emploi notamment sur son volet Transitions écologique et énergétique.

Pourquoi ne pas intégrer la filière démantèlement dans ce pacte productif ? Filière d'avenir, nécessaire pour notre pays, elle y a toute sa place.

Annoncé par le président de la République le 25 avril 2019, le Pacte productif vise à :

➡️ construire un nouveau modèle productif français, respectueux de l’environnement (via notamment une décarbonations de notre industrie), pour atteindre le plein emploi d’ici 2025 ;
➡️ accroître la part de PIB de l’industrie et l’agriculture pour atteindre 15% en 2025 et 20% à horizon 2030.

Ce pacte est constitué de cinq volets sur lesquels sont attendues des mesures concrètes et ambitieuses : transitions écologique et énergétique, numérique, industrie, agri-agroalimentaire et innovation.

Je suis naturellement très intéressé par le volet transitions écologique et énergétique, qui a notamment pour objectif de négocier des trajectoires carbone avec les filières les plus émettrices de gaz à effet de serre (GES) – moins de 30% d’émissions et neutralité carbone à l’horizon 2025-2030.

Une consultation a été organisée pendant 3 mois – de juillet à septembre 2019 – et le lancement de ce pacte productif et écologique est programmé au second semestre 2020.





Source