Rencontre sur l’impact des activités humaine sur les océans

🔵 Hier, j'étais représenté à l’Assemblée nationale à une rencontre sur l'impact des activités humaine sur les océans 🌊 en présence d'experts, membres de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) et de l'Office Français de la Biodiversité (OFB) crée par la loi du 24 juillet 2019.

En plus d'être un patrimoine naturel commun qu'il est de notre responsabilité de protéger, les habitats marins nous rendent de nombreux services indispensables :

👉 Ils nous approvisionnent en nourriture et en substances actives
👉Ils atténuent les effets du changement climatique en fournissant de l'oxygène et sont indispensables au maintien d'une mer propre
👉Ils apportent de l'attractivité aux activités nautiques (plongée, sports de nature, plaisance)

Les écosystèmes marins font toutefois l'objet d'une grande pression (pêche aux arts traînants, drainage et chalutage benthique, balisage mal raisonné…) et se trouvent aujourd'hui dans un état alarmant.

La France et l'Europe se sont engagées dans la préservation des espaces naturels marins, en développant des solutions innovantes.

Parmi ces initiatives, le projet « Life Mahra » met en place des actions concrètes pour agir pour la protection des habitats marins, en cohérence avec les autres politiques publiques s'exerçant en mer :

Création de mouillages écologiques, à moindre impact sur les écosystèmes marins, avec des bouées intermédiaires, entièrement recyclables
Création d'une application d'aide à la navigation
Mise en place de zones de protection forte, conformément à l'objectif fixé par le Gouvernement de couvrir 30% du territoire français à l'horizon 2030
Enlèvement de filets de pêche « fantômes ».





Source