Rencontre avec la Fdsea du Gard et des Jeunes Agriculteurs

Ce lundi, je répondais à l'invitation de la Fdsea Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) du Gard et Jeunes Agriculteurs Gard en compagnie de mes confrères parlementaires (Olivier Gaillard, Françoise Dumas, Pascale Bories) sur l'exploitation de Guilhem Peladan à Cardet ( Domaine des Arnasseaux), et participé à une table ronde, à la cave coopérative de Lédignan sur les problématiques actuelles de l'agriculture gardoise.
Nous avons pu échangé autour de la loi #Egalim ( « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable ») et des différents dispositifs à destination de l'agriculture en général et de la viticulture en particulier.
Parmi les sujets abordés, nous avons évoqué :
– Les fraudes aux importations et la francisation des vins où j'ai porté, aux côtés d'autres députés, plusieurs amendements pour un affichage clair à destination du consommateur (http://anthonycellier.fr/…/renforcement-de-letiquetage-du-…/).
– L'interdiction de certains intrants sur la viticulture, dont le glyphosate où nous avons fait le choix d'accompagner l'ensemble de la filière vers des solutions alternatives d'ici à trois ans.
– La fin de l'exonération des charges patronales sur les travailleurs occasionnels (TO/DE) où nous sommes plusieurs à avoir émis le souhait, notamment au sein du groupe vin et œnologie (qui rassemble une cinquantaine de députés), de revoir les modalités de cette modification et où nous échangeons avec le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation afin d'infléchir cette suppression.








Source