Rencontre avec le colonel Laurent Haas et le commandant Nicolas Destriez

Ce vendredi, je rencontrais tout d’abord le colonel Laurent Haas, nouveau commandant de groupement de Gendarmerie du Gard qui succède au colonel Stéphane Lacroix, affecté auprès de l’Ambassade de France au Qatar, pour une première prise de contact.
Suite à cet échange, j’ai reçu le commandant Nicolas Destriez, qui vient de prendre le commandement de la compagnie de gendarmerie de Bagnols, accompagné du capitaine Eric Urena, commandant en second.

Au cours de ces deux entretiens, nous avons abordé:
– La Police de Sécurité du Quotidien dont le département du Gard et la circonscription bénéficie.
– La sécurité autour des cascades du Sautadet à la Roque-sur-Cèze et les événements tragiques de cet été (sujet sur lequel j’aurai l’occasion de revenir prochainement).
– La violence routière dans notre département qui reste un sujet très préoccupant; et les terribles drames de cet été avec, entre autres, le double accident mortel à Roquemaure et Tavel sur l’A9. C’est un sujet que je sais prioritaire pour la gendarmerie et Didier Lauga, Prefet du Gard, et sur lequel, en tant que parlementaire, je suis à leur côtés.
Enfin, nous avons abordé des sujets qui demeurent d’actualité au niveau national et départemental pour connaître l’avis des femmes et des hommes qui ont à faire appliquer les lois votées, ou sur lesquels nous allons débattre prochainement :
– La lutte contre la radicalisation dont notre département est hélas impacté.
– La violence et la maltraitance familiale
– La mise en place de la nouvelle loi sur les rodéos urbains (votée en juillet dernier à l’Assemblée nationale).
– La consommation du cannabis et les sujets comme la verbalisation pour désengorger les tribunaux, mais aussi la dépénalisation.
– L’organisation des raves party non déclarées en milieu rural.
– Mais aussi les sujets concernant l’affectation, le logement, l’emploi, la scolarisation, qui touchent les familles des militaires lorsqu’ils sont affectés dans notre département, que nous devons collectivement prendre en compte.
« Lorsqu’un militaire s’engage c’est toute une famille qui s’engage ».

Des échanges intéressants et fructueux qui en amèneront d’autres et une volonté partagée d’avancer sur ces sujets.
Nous nous sommes quittés en évoquant ma participation prochaine à des patrouilles nocturnes avec les équipes de la brigade de Bagnols afin de mieux appréhender les missions des gendarmes, à l’instar de la journée effectuée avec celle de Roquemaure.




Source